in

Changement climatique : cette horloge compte le temps restant avant le point de non retour !

Crédits : capture YouTube / NowThis News

L’horloge Metronome d’Union Square à New York compte les heures depuis plus d’une vingtaine d’années. Toutefois, cette œuvre d’art vient d’entamer un nouveau décompte. Désormais, l’horloge se concentre sur le temps qu’il reste à l’humanité avant d’atteindre le point de non-retour du changement climatique.

Une œuvre d’art déroutante

En 1999, les artistes Kristin Jones et Andrew Ginzel installent leur horloge Metronome à Union Square, dans le quartier de Manhattan (New York). Depuis sa création, l’horloge marque les battements du présent d’une manière aussi originale que déroutante. À première vue, il s’agit d’une suite incompréhensible de chiffres alignés les uns après les autres. En réalité, ces chiffres ont leur logique bien à eux.

Les sept chiffres les plus à gauche désignent l’heure en heures, minutes, secondes et dixièmes de seconde tandis que les sept chiffres de droite affichent le décompte avant minuit. Toutefois, il faut de les lire de droite à gauche par groupe de deux. Par exemple, lorsque le compteur affiche “142806435533109” (voir ci-après), il est 14h28 et 06,43 secondes et il reste 09 heures, 13 minutes et 53,35 secondes avant minuit. Enfin, le chiffre du milieu est aléatoire et change toutes les millisecondes, comme pour torturer un peu plus les esprits.

union square metronome horloge
Crédits : MusikAnimal / Wikipedia

Une horloge à l’heure du climat

Comme l’explique un article du New York Times publié le 20 septembre 2020, l’horloge vient d’entamer un tout nouveau décompte. Désormais, la Metronome indique le temps qu’il nous reste avant le point de non-retour du changement climatique. Aujourd’hui, l’horloge affiche sept ans et une centaine de jours environ, soit le temps restant pour tenter d’inverser la tendance actuelle du climat. Pour Kristin Jones et Andrew Ginzel, il s’agit d’un moyen de crier le temps qu’il nous reste depuis les toits.

horloge réchaufement climatique
Crédits : capture YouTube / NowThis News

Les deux artistes disent avoir basé leur décompte sur les mesures du Mercator Research Institute on Global Commons and Climate Change de Berlin (Allemagne). Ces chercheurs disposent eux-mêmes d’une horloge carbone. Cette dernière indique la quantité de CO2 qui peut être libérée dans l’atmosphère afin de limiter le réchauffement climatique entre 1,5 et 2°C.

Rappelons que depuis des années, le jour du dépassement de la Terre avance inexorablement. Celui-ci marque le moment où l’humanité a consommé l’intégralité des ressources générées par les écosystèmes sur une année. Toutefois, l’arrivée de ce jour a reculé de trois semaines en raison de la crise sanitaire actuelle et du confinement. Le jour du dépassement de la Terre est survenu le 22 août 2020 contre le 29 juillet l’an dernier.