in

Autour de Mars, plusieurs sondes auront les yeux rivés sur Perseverance

Crédits : ESA / ATG medialab

Ce soir, tous les regards des passionnés terrestres (ou presque) seront rivés sur la tentative d’atterrissage de Perseverance sur Mars. Mais pas que. En orbite autour de la planète, plusieurs sondes seront également calibrées pour ne rien rater de l’événement.

C’est le grand jour ! Lancé le 30 juillet dernier depuis une fusée Atlas V, de United Launch Alliance, le rover Perseverance se prépare pour son atterrissage attendu ce soir. Plusieurs liens vous sont proposés en fin d’article pour pouvoir suivre l’événement en direct. En cas de succès, la NASA disposera de trois engins actifs sur la surface de Mars : le rover Curiosity, l’atterrisseur insight, et Perseverance.

Cependant, rappelons que plusieurs sondes sont également en orbite autour de la planète.

L’atterrissage vu d’en haut

D’un côté, nous avons les orbiteurs de l’Agence spatiale européenne. L’ESA-Roscosmos ExoMars Trace Gas Orbiter (TGO) enverra des données vers la Terre dès quatre heures après l’atterrissage, tandis que la sonde Mars Express est déjà concentrée sur le site d’atterrissage, le cratère Jezero. Elle fournit depuis plusieurs jours des informations à la NASA pour ses préparatifs de descente, et tentera de photographier Persévérance à la surface dans les semaines suivant son atterrissage.

Deux autres sondes commandées par la NASA seront également réquisitionnées pour l’occasion. Le Mars Reconnaissance Orbiter (MRO), d’une part, sera placé juste au-dessus de Perseverance durant sa tentative d’atterrissage. Son objectif sera de récupérer les informations du rover, puis de les renvoyer vers les antennes de la NASA afin que l’agence puisse confirmer l’atterrissage, qui devrait avoir lieu vers 21h55 (heure française).

« MRO a été nouvellement configuré pour envoyer des données de télémétrie vers la Terre tout au long de la chronologie d’atterrissage en paquets de 5 secondes, avec une latence d’environ 16 secondes de retard », note le Jet Propulsion Laboratory (JPL) dans un communiqué.

sonde mro perseverance
Vue d’artiste de la sonde MRO. Crédits : NASA/JPL/Corby Waste

La NASA s’appuiera également sur le MRO pour tenter de photographier le rover lors de sa descente, tout comme en 2012 avec Curiosity.

L’agence mettra également en service son orbiteur Mars Atmosphere and Volatile Evolution (MAVEN). Cette sonde ne renvoie généralement pas d’informations depuis les engins évoluant en surface, car les données reçues nécessitent un traitement plus approfondi. Les observations de MAVEN seront néanmoins utiles pour recueillir plus d’informations sur la descente de Perseverance. Elles devraient être disponibles environ dix heures après l’atterrissage.

Voici deux liens francophones pour suivre l’événement en direct :
Vous pouvez également suivre l’événement directement sur la page Facebook de la NASA, ou via son site web.