in

Voici Titan Krios, le microscope le plus puissant au monde !

Crédits : Capture YouTube / Institut Pasteur

Le Titan Krios est un microscope électronique qui permettra à l’Institut Pasteur d’effectuer des progrès en matière de recherche sur la structure du vivant. L’appareil donne en effet la possibilité d’observer des échantillons à l’échelle atomique !

Le nouveau microscope baptisé Titan Krios a été inauguré à l’Institut Pasteur de Paris. L’appareil est installé dans un bâtiment du XVe arrondissement – une véritable forteresse. Il s’agit d’un édifice doté de son propre système d’aération afin de garantir un environnement stable. Ainsi, les murs sont blindés afin d’éviter l’influence des champs magnétiques en provenance de l’extérieur.

Le microscope est matérialisé par une énorme armoire de quatre mètres de hauteur. Outre le blindage, d’autres précautions sont nécessaires afin d’assurer son fonctionnement, notamment en matière de vibrations, de température et de taux d’humidité. Il faut savoir que le Titan Krios est un outil exceptionnel, et le fait d’avoir réquisitionné un bâtiment entier pour son utilisation a été une décision indispensable.

Le Titan Krios est tout simplement le microscope électronique le plus puissant du monde, capable d’offrir des résolutions à l’échelle atomique, c’est-à-dire au dixième de nanomètre ! Cette capacité permet un grossissement de près de 200 millions de fois. Selon les chercheurs de l’Institut Pasteur, le Titan Krios pourra permettre d’analyser une cellule cancéreuse ou un virus, ce qui donnera davantage de possibilités de faire la découverte de nouveaux traitements.

La technique utilisée par le Titan Krios est la cryomicroscopie, une technique particulière de préparation d’échantillons biologiques développée au début des années 1980. Celle-ci permet de réduire les dommages d’irradiation causés par le faisceau d’électrons et de préserver la morphologie et la structure des échantillons. Pour ce faire, les échantillons sont rapidement congelés dans de l’azote liquide (à -180 °C) pour ainsi être piégés dans une fine couche de glace qui n’a aucun équivalent en termes de stabilité.

Enfin, évoquons le fait que le Titan Krios collecte entre un demi-téraoctet et un téraoctet de données par jour. Ainsi, il est question d’installer du matériel informatique de pointe pour gérer ce flux. Selon les chercheurs, ceci devrait être financé à hauteur de 10 millions d’euros grâce à l’apport de mécènes, de grands donateurs ainsi que d’une campagne de financement participatif que beaucoup de particuliers ont soutenu.

Sources : Futura SciencesSciences et Avenir

Articles liés :

Ce microscope doté d’une IA détecte les infections du sang

La beauté de nos larmes dévoilée par des photographies au microscope

Pourquoi des chercheurs ont mis au point un laser pour imiter la peau d’animaux