in

Voici Strati, la toute première voiture fonctionnelle imprimée en 3D

Crédits : Capture vidéo

La toute première voiture imprimée en 3D a vu le jour la semaine dernière à l’occasion de l’International Manufacturing Technology Show. Il aura fallu en tout moins de 6 jours pour que les pièces constituant le bolide soient imprimées et assemblées sous le regard des visiteurs…

Lors de l’International Manufacturing Technology Show, qui se tenait la semaine dernière à Chicago, le stand du groupe américain Local Motors a su s’illustrer en relevant un défi de taille. La société s’était en effet donnée comme objectif d’imprimer, puis d’assembler toutes les pièces d’une voiture avant le sixième et dernier jour de l’événement.

Il n’aura finalement fallu que 44 heures pour que Local Motors produise, à l’aide d’une imposante imprimante 3D, la quarantaine de pièces constitutives du châssis du véhicule. Suite à cela, deux jours supplémentaires ont été nécessaires pour les assembler et intégrer les éléments qui ne sont pas encore réalisables à l’aide de l’impression 3D, comme les pneus, les suspensions, les composants électroniques ou bien encore le moteur électrique.

Même si cette voiture biplace, baptisée Strati par ses constructeurs, n’a pas encore été homologuée par l’instance chargée d’approuver les véhicules, elle n’en reste pas moins parfaitement fonctionnelle. Le co-fondateur de Local Motors, Jay Rogers, a d’ailleurs annoncé que son prototype était en mesure d’atteindre la vitesse maximale de 64km/h pour une autonomie de 190 kilomètres.

Nous allons travailler pour que ce véhicule puisse rouler sur des autoroutes, en obtenant des certifications, dans chaque pays et chaque localité, et de manière à ce que vous puissiez le conduire n’importe où“, a ajouté Jay Rogers, relayé par le site RTBF. Si cet objectif est un jour atteint, le coût du véhicule pourrait alors varier entre 14.000 et 23.000 euros.

Sources: LocalMotorsRtbfSciencesetAvenir