in

Voici quelques situations étranges survenant après l’amour

Crédits iStock

Les effets bénéfiques du sexe sur la santé sont souvent cités, mais il existe cependant des situations étonnantes qui se produisent après les ébats amoureux. Un magazine américain s’est penché sur la question et a sélectionné quelques-uns de ces moments particuliers.

Le magazine masculin Men’s Health a récemment interrogé deux experts : Irwin Goldstein, directeur de l’Institut de médecine sexuelle de San Diego et Jonathan Schiff, professeur d’urologie à l’école de médecine Mount Sinai de New York.

Contrairement aux femmes, il est impossible pour un homme d’avoir plusieurs orgasmes dans un court laps de temps. En effet, il est nécessaire de faire une pause afin de « recharger les batteries ». À l’âge de 20 ans, cinq petites minutes en moyenne suffisent pour se « remettre au travail », après que les nerfs liés à la stimulation de cette zone se soient régénérés. Par contre, après l’âge de 50 ans, il faut parfois attendre plusieurs jours !

Lorsque l’homme est sur le point d’atteindre l’orgasme, il peut survenir une sensation étonnante, à savoir une impression de rétrécissement des testicules. Celle-ci est causée par le muscle crémaster dont la mission est de soulever (ou abaisser) le scrotum.

Une douleur aiguë au pénis peut également intervenir. Cela est le fait de la contraction musculaire. Aucune raison de s’alarmer outre mesure à partir du moment ou cette douleur ne se prolonge pas dans le temps. Dans ce cas, il peut s’agir d’une infection de l’urètre, de la prostate ou encore des testicules et une consultation médicale s’impose. Uriner après l’amour peut également être un acte douloureux, il est donc nécessaire d’attendre un moment afin que le muscle se détende et retrouve du tonus.

Avoir des crampes aux pieds n’est pas quelque chose de rare. En effet, l’orgasme stimule directement plusieurs nefs de la moelle épinière dont l’un d’eux est relié à la partie externe du pied, en somme, au petit orteil. Enfin, avoir une envie soudaine de dormir est également une sensation commune. Quelques minutes après l’amour, il est fortement possible d’avoir des bâillements et des moments de somnolence. Ceci est le fait de la diminution du flux sanguin après l’orgasme ainsi que de la forte libération d’endorphine juste après l’éjaculation, une sorte d’équivalent à la morphine.

Sources : Men’s HealthGQ Magazine

Yohan Demeure

Rédigé par Yohan Demeure

Licencié en géographie, j’aime intégrer dans mes recherches une dimension humaine. Passionné par l’Asie, les voyages, le cinéma et la musique, j’espère attirer votre attention sur des sujets intéressants.