in

Un séisme peut déclencher des tremblements de terre dans le monde entier !

Crédits : iStock

Les répliques sont communes après les grands tremblements de terre, mais elles se produisent généralement relativement près de l’épicentre. Une récente étude suggère pourtant que des tremblements de terre massifs peuvent déclencher des événements sismiques à l’autre bout du globe.

Ces nouveaux résultats constituent une étape importante vers l’amélioration des prévisions sismiques à court terme. Des chercheurs de l’Oregon State University (États-Unis) ont ici examiné 44 ans de données sismiques, trouvant des preuves claires que des séismes de magnitude 6,5 ou plus peuvent déclencher d’autres catastrophes de magnitude 5,0 ou plus à travers toute la planète. Plus précisément, dans les trois jours suivant un grand séisme, d’autres tremblements de terre sont plus susceptibles de se produire.

« Les cas testés ont montré une augmentation clairement détectable par rapport aux taux de base », note l’auteur de l’étude, Robert O’Malley, chercheur à l’OSU College of Agricultural Sciences. Plus l’amplitude est élevée, plus le tremblement de terre est susceptible de déclencher un autre séisme, peut-on lire. Les séismes de magnitude plus élevée qui se produisent de plus en plus fréquemment ces dernières années semblent également être déclenchés plus souvent que ceux de magnitude plus faible.

Par ailleurs, un tremblement de terre est plus susceptible d’induire un autre séisme dans les 30 degrés de l’antipode de l’événement d’origine – le point directement en face de lui de l’autre côté du globe. « La compréhension de la mécanique de la façon dont un tremblement de terre pourrait en initier un autre, tout en étant largement séparés dans le temps et la distance, est encore largement spéculative », poursuit le chercheur. « Mais indépendamment de la mécanique spécifique impliquée, la preuve montre que le déclenchement a lieu, suivi d’une période de repos et de recharge ».

Identifier quand et où des tremblements de terre catastrophiques sont susceptibles de frapper par effet d’entraînement pourrait permettre, par anticipation, de sauver de nombreuses de vies. Vous retrouverez tous les détails de cette étude dans la revue Nature Scientific Reports.

Source

Articles liés :

Il y aura davantage de séismes violents dans le monde en 2018

Écoutez les sons de “séismes stellaires”

“La question n’est pas de savoir si un méga-séisme aura lieu, mais quand il aura lieu”