in

Pourquoi les tournesols font-ils toujours face à l’est à maturité ?

Crédits : phfilipposarci/Pixabay

Si les tournesols font face au soleil levant, c’est parce que la chaleur matinale accrue attire les abeilles, ce qui favorise la reproduction des plantes, selon une étude menée par des chercheurs américains. Les détails de ces travaux sont publiés dans la revue New Phytologist.

Quand les tournesols grandissent, leur « tête » suit la trajectoire du soleil pendant la journée afin de pouvoir absorber le maximum de lumière solaire, quelle que soit l’heure de la journée. Ce processus est régi par une horloge interne appelée rythme circadien, semblable aux rythmes circadiens qui régulent nos activités. À maturité en revanche, les tiges se raidissent et le capitule, composé de centaines (parfois de milliers) de fleurs individuelles, finit par se tourner vers l’est jusqu’à la fin de sa vie. Dans le cadre d’une nouvelle étude, une équipe de l’Université de Californie a cherché à comprendre pourquoi.

Pour ces travaux, Stacey Harmer et son équipe ont manipulé artificiellement l’orientation et la température du capitule de tournesols dans des conditions contrôlées. Ils ont évalué plusieurs paramètres, tels que la physiologie des fleurs, le degré de visite des abeilles pollinisatrices ou encore le succès de la reproduction.

La chaleur matinale pour attirer les abeilles

Les capitules qui faisaient face à l’est étaient naturellement sensiblement plus chauds le matin. Ce qu’on découvert les chercheurs, c’est que cette chaleur apportait un « bénéfice énergétique » aux abeilles qui étaient beaucoup plus nombreuses le matin autour des capitules faisant face à l’est, comparés à ceux orientés vers l’ouest au cours de ces expériences. En d’autres termes, se tourner vers l’est permet aux abeilles de butiner (et de polliniser) plus facilement les tournesols.

En outre, la lumière directe du soleil matinal éclairait également des marques ultraviolettes (invisibles à nos yeux humains) sur les pétales des fleurs. Il pourrait donc s’agir de signaux développés justement pour attirer les pollinisateurs.

Les chercheurs ont également découvert que les capitules tournés vers l’est avaient tendance à produire des graines plus grosses et plus lourdes et à libérer plus de pollen le matin. D’après les auteurs, ces effets semblaient être contrôlés par la température subie par la plante. Lorsque les chercheurs ont utilisé un appareil dans le but de réchauffer les têtes orientées vers l’ouest, ils ont pu obtenir des résultats similaires à ceux des têtes de fleurs orientées vers l’est.

Dans une autre expérience, les chercheurs ont également essayé d’entourer des plants mâles stériles qui produisent des graines, mais pas de pollen avec des plants non stériles tournés vers l’est ou l’ouest. À l’aide du génotypage, ils ont pu distinguer si les mâles stériles étaient pollinisés par des plantes orientées à l’est ou à l’ouest. Résultat : le pollen des plantes orientées vers l’est engendrait plus de progénitures que les plantes orientées vers l’ouest.