in

SpotMini : le robot de Boston Dynamics bientôt produit à grande échelle !

Crédits : capture YouTube / Boston Dynamics

Le désormais célèbre robot-chien de Boston Dynamics serait enfin prêt pour être mis sur le marché ! Sa production devrait même débuter cet été, et ce après des années de tests et autres mises au point. Par ailleurs, la version finale du SpotMini comporte quelques petites nouveautés.

Une récente démonstration de force

La start-up Boston Dynamics est connue pour ses robots tels que Handle, Atlas et bien sûr SpotMini, le robot quadrupède. Or, ce dernier à dernièrement fait l’objet d’une vidéo sensationnelle (voir en fin d’article). En effet, il est possible d’y observer une dizaine de SpotMini tirant un énorme camion à la manière de chiens d’attelage ! Il s’agissait d’une véritable démonstration de force précédant l’annonce d’une prochaine commercialisation de ce robot, selon TechCrunch.

Rappelons que le SpotMini n’a pas de tête, que son poids atteint 30 kg et sa taille 84 centimètres. De plus, il s’avère que cette machine est capable de porter un peu moins d’une quinzaine de kilos en charge utile. Son bras situé à la place de la tête lui permet de saisir et de manipuler des objets avec une liberté de 5 degrés. Côté autonomie, celle-ci n’est pas négligeable car il est question de 90 minutes d’utilisation avant la recharge.

Crédits : Boston Dynamics

La version finale du SpotMini

Après des années de mise au point, le SpotMini est donc présenté dans sa version finale destinée à la commercialisation. Doté d’un nouveau revêtement, le robot sera mieux protégé en cas de chute – mais là n’est pas la seule nouveauté. En effet, viennent s’ajouter deux jeux de caméras (avant et arrière) qui donneront la possibilité au SpotMini de voir dans toutes les directions. Il faut également savoir que son bras peut désormais se stabiliser dans l’espace, c’est-à-dire rester dans la même position même si le robot se déplace.

Si nous savons que la production à grande échelle du SpotMini devrait débuter dès cet été, les détails concernant son prix sont encore inconnus. En revanche, Boston Dynamics ne devrait pas rester silencieux trop longtemps à ce sujet. La start-up a affirmé vouloir dans un premier temps produire une centaine de machines.

Boston Dynamics s’apprête donc à produire en masse un robot de sa conception pour la toute première fois depuis son existence. Et cela représente une victoire, tant les difficultés ont été nombreuses. Rappelons que cette start-up a émergé du Massachusetts Institute of Technology (MIT) en 1992, motivée par la volonté de concevoir des robots capables de se mouvoir tels des animaux. En 2013, Google annonce son rachat, mais Boston Dynamics sera revendu en 2017 à SoftBank, une société holding japonaise ayant depuis insufflé un nouvel élan avec les résultats que l’on connaît.

Source

Articles liés :

Le nouveau mini-robot Cheetah sait comment faire des backflips !

Quand le robot Atlas de Boston Dynamics devient un pro du parkour !

Les impressionnants robots « dinos » de Boston Dynamics dédiés à la logistique