in

Un simple télescope amateur pourrait suffire à observer l’activité du trou noir « V404 Cygni »

Crédits : Wikimedia Commons

Avis aux amateurs d’astronomie! Selon des astrophysiciens japonais, l’activité du trou noir « V404 Cygni » pourrait être observée à l’aide d’un simple télescope de 200 millimètres de diamètre. Une occasion unique qui est offerte par l’activité particulièrement importante de ce corps céleste et par la juste position de l’étoile gravitant autour de lui. Explications.

Entourés de mystère, les trous noirs sont des corps célestes qui suscitent de nombreuses hypothèses et théories. Et pour cause, ces objets sont tellement compacts que leur champ gravitationnel empêche toute matière ou rayonnement de s’en échapper, ce qui rend leur observation, et donc leur étude, pour le moins compliquée. Il aura ainsi fallu attendre les années 1970 et l’apparition des télescopes à rayons X et gamma pour les détecter indirectement via le disque d’accrétion qui les entoure. Ce dernier se forme du fait de l’importante attraction gravitationnelle qui force toute matière située à proximité du trou noir à rentrer en orbite autour de lui. Ce phénomène engendre une chaleur intense et provoque d’importantes émissions de rayons X qui permettent de signer la présence des trous noirs.

Un trou noir qui focalise l’attention des scientifiques

Depuis juin 2015, les scientifiques s’intéressent tout particulièrement à l’un de ces objets célestes qui pourrait nous permettre d’en apprendre davantage à leur propos. Situé dans la constellation du Cygne, ce trou noir baptisé « V404 Cygni » a non seulement la particularité d’être l’un des plus proches de notre soleil (environ 7.800 années-lumière), mais manifeste également une activité si intense qu’elle pourrait rendre son disque d’accrétion observable dans le domaine du visible avec un simple télescope de 200 millimètres de diamètre. Une première !

« C’est la première fois que l’on peut apercevoir l’activité à proximité d’un trou noir avec une faible luminosité. Ces résultats suggèrent que l’on peut observer des phénomènes physiques qui se produisent dans le voisinage d’un trou noir avec des télescopes modestes plutôt que d’utiliser des télescopes à rayon gamma ou infrarouge », a ainsi déclaré Mariko Kimura, astronome et chercheur à l’université de Tokyo, relayé par le site Slate.

Selon les scientifiques japonais qui ont réalisé une récente étude publiée dans la revue Nature, la raison qui rend ce phénomène observable à l’aide d’un simple télescope amateur s’explique par la distance particulièrement grande séparant « V404 Cygni » de l’étoile gravitant autour de lui. En effet, cet éloignement associé à l’intense activité du trou noir a pour effet d’engendrer un disque d’accrétion de plus grande taille qu’à l’accoutumée avec un rayonnement sortant de la gamme des X et se situant donc dans le domaine de la lumière visible.

Si vous possédez un télescope d’au moins 200 mm de diamètre, c’est donc l’occasion rêvée de le sortir du placard pour tenter d’observer ce phénomène unique en son genre !

Sources : Space – FuturasciencesSlate