Alors qu’ils peuvent voler pendant des jours au-dessus de l’océan, les oiseaux marins ne se perdent jamais. Pour des chercheurs, ce serait leur nez qui leur servirait de boussole.

Si, perdu au milieu de l’océan, l’Homme est quasiment incapable de se repérer, certains oiseaux marins sont capables de survoler les océans pendant plusieurs jours pour trouver de la nourriture, puis de retourner jusqu’à leur nid sans aucune difficulté d’orientation.

Dans la revue britannique Royal Society, des chercheurs anglais, italiens et portugais avancent une explication qui veut que les oiseaux marins, comme les albatros, les pétrels et les puffins utilisent des sortes de cartes d’odeurs pour pouvoir s’orienter au-dessus de l’immensité des océans, sans repères visuels.

Pour parvenir à cette explication, ces chercheurs ont analysé les modèles de vol de 210 oiseaux appartenant à trois espèces de puffins, en utilisant des enregistreurs GPS à haute résolution pendant la période d’incubation et d’élevage des petits. Les données de vol démontrent que ces oiseaux utilisent leur odorat pour se guider, et naviguent en utilisant une image mentale des odeurs locales, transportées par les vents locaux.

« L’accord entre les prédictions théoriques et les observations était frappant, une grande surprise! », explique à l’AFP le Britannique Andrew Reynolds du Rothamsted Research Institute, un des principaux auteurs de ces travaux. En effet, de précédentes études avaient déjà mis en lumière les odeurs transportées par le vent comme repères pour les oiseaux marins. Ici, les chercheurs confirment que les oiseaux, avec de l’expérience, parviennent à mémoriser les odeurs. « Nos résultats mettent fin à 40 ans de débat sur la navigation des oiseaux », ajoute Andrew Reynolds.

Source : AFP