in

La Russie dévoile son androïde de combat à l’apparence humaine

Crédits : kremlin.ru

Ce mois de juin 2015 marquait la troisième édition du concours DARPA Robotics Challenge, où les robots les plus performants au monde ont été présentés. Mais en marge de ce concours, organisé par l’armée américaine, la Russie en a profité pour montrer qu’elle aussi est à la pointe de la robotique.

Les finales du concours DRC (Darpa Robotics Challenge), qui ont eu lieu les 5 et 6 juin dernier à Pomona, en Californie (États-Unis), et organisées par la branche recherche de l’US Army, ont vu s’affronter quelques-uns des robots les plus performants au monde. En marge de ce concours, la Russie a semble-t-il voulu rappeler qu’elle aussi est à prendre au sérieux en matière de robotique puisqu’elle a dévoilé un robot, véritable androïde de combat.

Issu du du laboratoire Android Technics, le premier laboratoire de robotique anthropoïde en Russie, il s’agit d’un « androïde de combat, qui a l’apparence d’un humain, et qui sera capable d’ici la fin de l’année de courir, de franchir une barrière de sécurité et d’accomplir d’autres actions » révèle Andrey Grigorey, directeur général de la Fondation russe de Recherche de projets Avancés (ARF).

L’ARF a été créée en 2012 à la demande de Vladimir Poutine, désireux de rattraper le retard pris par la Russie en matière de recherche militaire. Il s’agit en quelque sorte du pendant russe de la DARPA, et elle finance les projets de recherche qui visent à faire progresser la robotique russe.

L’androïde de combat n’est cependant pas totalement autonome, puisque le « cerveau » d’opérateurs humains est nécessaire pour le contrôler. En effet, une interface innovante cerveau/ordinateur va permettre à l’humain en charge du robot de le contrôler par la pensée, à distance. Lors de sa présentation au président russe en janvier dernier, celui-ci, vraisemblablement conquis, a déclaré que la présentation semblait être « tirée d’un film de science-fiction ».

Source : russiatoday

– Illustration : kremlin.ru