in ,

Rosetta Project : vous pourrez bientôt porter un millier de langues autour du cou !

(Crédit image : Rosetta Project)

Le but de ce projet est de préserver la multitude de langues existantes à travers le monde ainsi qu’une partie du savoir de l’Humanité. Le disque contenant ce concentré de connaissances a été également décliné en pendentif, une idée plutôt séduisante.

The Rosetta Project est l’idée d’une fondation privée américaine, la Long Now Foundation. Il s’agit d’un projet de collaboration entre divers spécialistes du langage. Les savants ont créé un équivalent contemporain de la célèbre Pierre de Rosette (Rosetta Stone), un fragment de stèle gravée de l’Égypte antique découverte en 1799 portant trois versions d’un même texte. Grâce à cette pierre, Jean-François Champollion annonçait en 1822 le déchiffrement des hiéroglyphes.

Le fait est qu’entre 50 et 90 % des langues actuellement parlées (et écrites) dans le monde risquent de disparaître au cours de ce siècle et pour beaucoup de ces langues, il n’existe que très peu de documentation. D’ailleurs, le travail réalisé sur les langues rares, dont beaucoup ne comptent qu’environ un millier de locuteurs, n’est que très peu accessible. D’autres langues sont menacées d’extinction à cause de la mondialisation favorisant un « recouvrement planétaire » de l’anglais et de quelques autres langues dominantes.

Le Rosetta Project a donc pour but l’établissement d’une plateforme unique pour la recherche linguistique et l’éducation. Cet un outil linguistique permettra également une redécouverte future des langues qui se seront perdues entre-temps, en somme une trace laissée aux prochaines générations.

Les nombreuses archives réunies seront prochainement livrées au public par le biais de trois médias différents. Tout d’abord, des archives en ligne dont la version 1.0 a été achevée en 2002, mais qui continuent de croître. Il y aura également un livre de référence, mais le plus intéressant est sans conteste le troisième média.

Il s’agit un disque en alliage de nickel gravé de 5.08 cm de diamètre conçu pour durer deux millénaires. Sa particularité est qu’après un grossissement x 1000 au microscope, il est possible d’y observer et lire près de 15 000 pages de documentation ! La production grand public est prévue, mais aucune date n’a pour l’instant été annoncée.

(Crédit image : Spencer Mishlen / Rosetta Project)

En revanche, la Long Now Foundation a récemment dévoilé une version mini de ce disque, qu’il sera possible de porter en pendentif. Pour un millier de dollars, les intéressés pourront se procurer ce concentré de savoir, mais cette version sortira en quantité limitée.

(Crédit image : Rosetta Project)

Sources : AgoraVox – Futurism