in

Premier vol de drone au dessus d’Uluru, le mont sacré d’Australie

Crédits : Walkerssk / Pixabay

C’est l’un des emblèmes de l’Australie. Uluru, ou Ayers Rock, est un mont sacré pour des groupes aborigènes australiens, et pour la première fois, ces derniers ont autorisé un survol du monolithe par un drone, pour nous offrir des images exceptionnelles et inédites.

Élevé à 348 mètres au-dessus de la plaine australienne et long de 3,6 kilomètres, Uluru, aussi connu sous le nom d’Ayers Rock, fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce monolithe en grès âgé de plus de 600 millions d’années n’est pas un simple monolithe, puisque celui-ci a une grande valeur spirituelle pour les Anangus, les aborigènes du centre et de l’ouest de l’Australie, gardiens et protecteurs traditionnels du site.

Pour la première fois, cette nation aborigène a autorisé un survol d’Uluru par un drone, nous offrant ainsi la possibilité de découvrir des images exceptionnelles et inédites, mises en ligne le 29 août dernier. On peut y admirer le monolithe en grès sous plusieurs angles et en observer les détails rocheux et végétaux, les courbes, ce qui n’est habituellement pas possible puisque le mont n’est accessible que par un chemin strictement balisé.

Cette autorisation donnée par les aborigènes a un caractère exceptionnel puisque, depuis les années 1940, Uluru est devenu une destination touristique qui attire quelque 400.000 touristes chaque année, lesquels se prêtent à l’escalade du monolithe sacré, provoquant réactions et contrariétés chez les aborigènes qui estiment que les entités à l’origine de la création du monde se sont réfugiées sous les grandes formations rocheuses comme Uluru.

« Nous sommes ravis de présenter cette nouvelle perspective exclusive d’un des plus étourdissants paysages de la terre, et nous remercions les aborigènes pour leur soutien« , a déclaré Andrew Williams, PDG de Voyages Indigenous Tourism Australia, qui a obtenu l’autorisation de survol par le Bureau de gestion du Parc National Uluru-Kata Tjuta, qui s’efforce de respecter les valeurs des aborigènes, notamment par des communiqués interdisant l’escalade du Mont aux touristes. Découvrez ces images exceptionnelles dans la vidéo ci-dessous.