in

Pour la première fois, une greffe de pénis et de scrotum a été réalisée !

Crédits : Pixnio

Un patient a reçu avec succès une greffe de pénis et de scrotum. Cette grande première mondiale a été réalisée sur un soldat américain ayant subi une blessure insoutenable en Afghanistan il y a plusieurs années.

Ayant eu lieu le 26 mars dernier, la première greffe de pénis et de scrotum au monde aura nécessité une opération d’une durée de 14 heures, durant laquelle deux chirurgiens urologues et neuf chirurgiens esthétiques ont été mobilisés. Par ailleurs, si des médecins avaient déjà réalisé des transplantations de pénis auparavant, cette nouvelle opération représente une réelle avancée selon l’équipe de chirurgiens dirigée par W.P. Andrew Lee, directeur du département de chirurgie plastique et reconstructrice de l’Université Johns Hopkins de Baltimore (États-Unis).

Le soldat américain ayant reçu la greffe, et dont l’anonymat a été préservé, avait été blessé grièvement il y a quelques années par l’explosion d’une bombe en Afghanistan. Cependant, les médecins sont confiants sur ses capacités à retrouver quasi pleinement ses fonctions urinaires et sexuelles après une convalescence normale. Un mois à la suite de l’opération, l’homme qui se sent aujourd’hui « plus normal » peut marcher correctement et pourra très bientôt sortir de l’hôpital.

Pour les besoins de la greffe, le pénis et le scrotum (sans les testicules) ainsi qu’une partie de la paroi abdominale avaient été prélevés sur un donneur décédé. La raison pour laquelle les testicules du donneur ont été laissés de côté relève de l’éthique. En effet, les médecins ont expliqué que la capacité du patient à avoir des enfants aurait alors résulté de la transmission du matériel génétique du donneur, ce qui a logiquement été jugé inacceptable.

Pour l’instant, les médecins sont déjà certains qu’en l’absence de testicules, l’intéressé ne pourra pas éjaculer. Par ailleurs, si les spécialistes estiment que le patient pourra uriner dans les prochaines semaines, la nature de ses capacités sexuelles ne sera connue que dans quelques mois.

Sources : BBCSciences et AvenirFutura Sciences