in

Le pollen de palmier est-il efficace pour traiter l’infertilité ?

Crédits : Explorerbob - Pixabay

Aujourd’hui, les scientifiques considèrent que la moitié des problèmes d’infertilité ne sont pas irrémédiables et qu’il existe de nombreuses solutions pour y remédier. Le pollen de palmier constitue une piste naturelle à explorer. Issu de la famille des phytoestrogènes, il renferme une grande quantité d’hormone œstrone, qui serait capable de résoudre les problèmes liés à la stérilité tant masculine que féminine.

Remède et complément alimentaire

Le pollen de palmier dattier a longtemps été utilisé dans la médecine traditionnelle arabe comme complément alimentaire pour accroître la défense du système immunitaire, puis pour augmenter la libido et améliorer la fertilité chez les femmes et les hommes. En plus d’apaiser les douleurs menstruelles, ses divers composants nettoieraient l’utérus pendant et après les menstruations. Il serait aussi efficace pour régler les cycles menstruels.

En outre, il pourrait améliorer la mobilité et la viabilité des spermatozoïdes grâce à son effet stimulant et tonifiant. Le pollen de palmier donnerait également la possibilité d’augmenter l’épaisseur de l’endomètre pour permettre une fécondation plus facile de l’ovule. Toutefois, ces effets restent à confirmer par des études scientifiques.

Utilisation du pollen de palmier

Le pollen de palmier est extrêmement volatile, il faut toujours l’accompagner d’une petite portion de miel. Voici une recette de base trouvée sur un blog (cité en source) :

Prenez un bol, puis mélangez ces ingrédients jusqu’à en obtenir une pâte homogène :

  • 5g de gelée royale (déshydratée, plus facile à conserver)
  • 20g de pollen
  • 200g de miel.

La cure dure 1 mois au cours de laquelle il est conseillé de prendre une cuillère du produit à jeûn tous les jours sans interruption.

Les contre-indications au pollen de palmier

Même s’il s’agit d’un produit totalement naturel, il pourrait ne pas être bénéfique pour tout le monde. Ainsi, sa prise est formellement déconseillée aux asthmatiques, aux personnes qui souffrent de rhinite et de conjonctivite ainsi qu’aux personnes éprouvant de la sensibilité au pollen.

Par ailleurs, il est impératif d’effectuer un bilan ou un suivi médical avant de consommer du pollen de palmier, car un produit naturel n’est pas forcément anodin. Il s’agit avant tout d’un produit à base d’œstrogènes qui entraîne une sécrétion abondante d’hormones.

Si vous faites un excès d’œstrogène, vous n’êtes pas à l’abri de petites gènes (syndrome prémenstruel, crampes musculaires avant l’ovulation et entre les menstruations, rétention d’eau, œdème et  autres maladies causées par les troubles hormonaux.)

A savoir : le pollen de palmier est à proscrire en cas de kyste au niveau de l’utérus. Même si cela est rare, il est toujours préférable de bien se renseigner.

Où peut-on en trouver ?

La vente de pollen de palmier n’est soumise à aucune restriction, c’est pour cette raison qu’il ne faut pas s’en procurer n’importe où. En effet, il faut être vigilant quant à la qualité du produit. Il doit être conservé au frigo, et à l’abri de la lumière directe du soleil. Dans le cas contraire, il perdrait rapidement de son efficacité. Donc avant de vous en procurer, demandez au fournisseur si le produit est bien conservé au  frais.

Source