in

Un papier-peint anti-bombardement pour protéger les civils

Crédits : Capture vidéo

Comment rendre les bâtiments moins sujets aux explosions destructrices? Des ingénieurs de l’armée américaine ont mis au point un papier peint anti-bombardement.

En zones de guerre, les débris de mortier et les éclats d’obus font des dégâts considérables, matériels comme humains. C’est pourquoi les ingénieurs de l’armée américaine cherchent des moyens de protéger les bâtiments et les civils. Leur dernière invention ? Un papier peint anti-bombardement.

Grâce aux simulations de situations de guerre, l’armée peut tester sa nouvelle technologie dans des bâtiments désaffectés utilisés à cet effet. Les personnes qui vivent dans les régions fréquemment victimes des conflits pourraient survivre aux bombardements grâce à ce revêtement mural « pare-balles » capable de protéger des explosions.

Le papier peint est fin, autocollant et constitué de fibres Kevlar, similaires à celles des gilets « pare-balles », qui ont la particularité d’être résistantes. Il pourrait alors suffire de coller ce papier peint, sous forme de rouleaux, sur les murs des maisons et autres bâtiments pour réduire le nombre de civils victimes des bombardements ennemis. « C’est un avantage tactique important », selon le discours tenu au Pentagone, où une présentation a été faite lors de la première Journée du laboratoire.

Ci-dessous, observez la résistance du papier peint qui avait déjà été testée en 2009.

Source : 7sur7.