in

Pourquoi les oeufs d’oiseaux ont-ils des formes aussi différentes ?

Crédits : iStock

Les œufs d’oiseaux ne sont pas des sphères parfaites. Et si vous comparez le petit œuf d’une grive musicienne avec celui d’une autruche, vous verrez également que tous les œufs n’ont pas la même forme ni la même taille. Mais qu’est-ce qui définit la forme et la taille d’un œuf ? 

Les œufs d’oiseaux ont des formes et des tailles diverses et variées malgré un design stéréotypé, allongé au-dessus et plus arrondi au-dessous. Le philosophe grec Aristote pensait que si le poussin à l’intérieur était une femelle, alors l’extrémité pointue était plus nette. Nous avons parcouru un long chemin depuis Aristote, mais la question demeure toujours : mais pourquoi ces œufs sont-ils aussi différents ? Pour tenter de répondre à la question, une équipe internationale de chercheurs a récemment étudié les formes de 49 175 œufs couvrant 1 400 espèces (encore présentes et éteintes). Les œufs, issus de la base de données en ligne du Museum of Vertebrate Zoology à Berkeley, ont été recueillis par les naturalistes à la fin du 19e et au début du 20e siècle. À l’aide d’outils informatiques, les chercheurs ont alors quantifié l’asymétrie et l’elliptique de chaque œuf. Les résultats ont été publiés dans la revue Science.

Ils ont utilisé ces données pour comparer ces deux variables dans l’arbre généalogique aviaire, en accordant une attention particulière aux comportements de nidification des parents, à la taille des embrayages, à l’alimentation et à la capacité de vol. De cette façon, ils ont pu corréler la morphologie diversifiée des œufs avec d’autres caractéristiques de l’espèce (voir carte ci-dessous) :

Crédits : Stoddard et al/Science

Les explications traditionnelles ont longtemps suggéré que la forme longue et pointue des œufs était de s’assurer qu’ils ne roulent pas trop loin du nid. Cette nouvelle étude suggère ici que la forme des œufs d’oiseaux serait en fait influencée par leur capacité de vol : « Contrairement aux hypothèses classiques, nous avons découvert que le vol pourrait influencer la forme des œufs. Les oiseaux qui ont une bonne capacité de vol ont tendance à pondre des œufs asymétriques ou elliptiques. De plus, nous proposons que c’est la membrane élastique des œufs, et non la coquille dure qui est responsable de la diversité des formes d’œufs que nous voyons dans la nature », explique la chercheuse principale Mary Caswell Stoddard, de l’Université de Princeton.

Ainsi, le fait d’avoir des ailes qui rend le vol plus efficace et permet aux oiseaux de s’aventurer plus loin du nid semble s’accorder avec des œufs plus longs ou plus pointus. Les chercheurs suggèrent que lorsque les corps des oiseaux se sont adaptés pour le vol, cela a entraîné des changements morphologiques comme la petite taille du corps et une cavité abdominale réduite. Les oiseaux ont ainsi été confrontés au fait de nécessiter un grand volume dans l’œuf pour un développement optimal des poussins, tout en maintenant un corps profilé pour le vol. Les oiseaux ont donc résolu le problème en pondant des œufs plus pointus et plus elliptiques.

Source