in ,

Lorsque les bourdons se muent en drones pour surveiller les récoltes !

bourdon
Crédits : capture Youtube / Paul G. Allen School

Des chercheurs américains ont mis au point une mini plateforme électronique à fixer sur le dos des bourdons. Ces recherches permettent d’entrevoir une solution destinée à améliorer les limites d’autonomie des appareils. Ce dispositif pourrait également livrer de précieuses informations concernant le déclin des bourdons.

Des drones-bourdons pour inspecter les champs

Afin que les drones puissent représenter une révolution dans le secteur de l’agriculture, il incombe d’allonger leur autonomie. En effet, les dispositifs existants destinés à la surveillance des récoltes dépassent rarement la demi-heure d’utilisation avant de devoir être rechargés. Et si les drones prenaient la forme d’insectes ?

Il s’agit justement du sujet de recherche d’une équipe de l’Université de Washington (États-Unis), comme l’indique un communiqué publié récemment. Comme le montre la vidéo visible en fin d’article, les chercheurs ont mis au point un genre de sac à dos électronique miniaturisé afin d’en équiper des bourdons, une invention qualifiée « d’Internet des objets vivants ».

Crédits : capture YouTube/Paul G. Allen School

Un dispositif étonnant

Le « sac à dos électronique » pèse seulement 102 milligrammes, et ses dimensions sont dérisoires : 6,1 x 6,4 millimètres. Le dispositif est équipé de capteurs capables de collecter différents types d’informations : humidité, température ou encore intensité lumineuse. L’autonomie est très intéressante, car la batterie lithium-ion permet un temps d’utilisation de sept heures. Par ailleurs, le sac à dos est doté d’une antenne de communication sans fil, ainsi que d’un microcontrôleur pour le pilotage.

Lors des tests pratiqués sur les bourdons, les chercheurs ont découvert que les plus forts d’entre eux pouvaient transporter une charge de 105 grammes. Il s’agit de la charge limite évaluée pour permettre à l’insecte de ne pas être entravé dans ses mouvements. Outre une surveillance des récoltes optimisée, le but est de pouvoir en apprendre davantage sur le déclin progressif des bourdons. Grands pollinisateurs – à l’instar des abeilles -, les bourdons sont entre autres menacés par l’utilisation massive d’insecticides et le manque de diversité florale.

Voici la vidéo du projet de sac à dos électronique pour bourdons :

Sources : Tech Times – Futura Sciences

Articles liés :

Les bourdons sont-ils devenus accros aux pesticides ?

Quand des scientifiques apprennent à des bourdons à placer une boule dans un trou, puis à transmettre ce savoir

Quand les ouvrières bourdons commencent à pondre, sonne l’heure des hostilités !