in

Les baleines boréales détiennent-elles le secret de notre longévité ?

Crédits : Ansgar Walk / Wikimedia Commons

Prolonger la vie et limiter les signes du vieillissement sont une des préoccupations majeures de l’Homme aujourd’hui. La baleine boréale est un exemple en la matière : une vie pouvant atteindre les 200 ans sans jamais connaitre la moindre maladie grave. Des études effectuées par des généticiens américains nous en disent plus sur ce phénomène.

Comment expliquer l’extraordinaire longévité des baleines boréales ainsi que leur santé de fer ? Des généticiens américains ont voulu répondre à cette question et pour ce faire, ont réalisé le premier séquençage complet du génome de la baleine boréale. Ces travaux ont été publiés dans la revue Cell Press de janvier 2015. Le génome est l’ensemble du matériel génétique d’un organisme. Chez la majorité des organismes, il correspond à l’ADN présent dans les cellules. Il apparait que les deux gènes de la baleine boréale qui suscitent notre intérêt, à savoir le gène impliqué dans la résistance au cancer et le gène impliqué dans le vieillissement, se caractérisent par des mutations spécifiques qui sont absentes chez le rat, la vache et l’Homme… Ce sont ces mutations qui pourraient donc expliquer l’extraordinaire espérance de vie de la baleine boréale ainsi que sa résistance au cancer.

Cette hypothèse est à vérifier. C’est dans ce but que les scientifiques projettent maintenant d’implémenter ces deux gènes dans le génome de souris et étudier si cela a un impact sur leur longévité et leur santé. Ces futures études pourraient à terme être utiles à l’Homme et faire progresser la lutte contre le cancer.

Sources : journaldelascience.fr ; futura-sciences.com

– Illustration : © naturepl.com / Martha Holmes / WWF