in

Le cerveau est encore en marche quelques secondes après que le cœur s’arrête !

Crédits : Capture Youtube / Sony Pictures Entertainment - Trailer Flatliners

Il y a quelques années, des chercheurs américains disaient avoir découvert un court état de conscience après la mort. Selon eux, le cerveau fonctionnerait encore quelques secondes après l’arrêt du cœur. Ces recherches permettront peut-être à l’avenir d’améliorer la qualité de la réanimation, entre autres.

La vie après la mort

Certaines entreprises cherchent quant à elles à complètement éviter la mort, comme Nectome, la startup qui voudrait nous rendre immortels. Citons également certaines disciplines comme la cryogénisation (ou cryonie), un procédé de conservation à très basse température avec l’espoir de ramener un jour les humains à la vie.

Mais qui sait ce qu’il se passe après la mort ? Y a-t-il une autre sorte de vie ? Des chercheurs de la New York University School of Medicine (États-Unis) ont expliqué dans une étude de 2014 qu’au moment de mourir, nous en avons pleinement conscience. En effet, notre cerveau serait encore en marche un court moment après l’arrêt du cœur.

Des témoignages poignants

Une activité cérébrale qui se poursuit quelques instants après l’arrêt du cœur implique forcément une conscience de ce qui se passe autour de nous. Selon l’étude, des survivants à une crise cardiaque ont témoigné, expliquant avoir été conscients – alors que ceux-ci étaient en état de mort clinique – avant d’avoir été ramenés à la vie.

« Ils décriront avoir regardé des médecins et des infirmières travailler, ils seront conscients d’avoir pleinement conscience des conversations en cours, des évènements visuels en cours, dont ils n’auraient pas connaissance », expliquait le docteur Sam Parnia, principal auteur de l’étude.

Crédits : Capture YouTube/ Sony Pictures Entertainment – Trailer Flatliners

Des effets sur les survivants

L’étude indique également que les survivants à une crise cardiaque sont ressortis meilleurs de cette expérience. Ces derniers seraient devenus plus enclins à aider leur prochain ou encore trouver un sens à la vie. Les scientifiques espèrent que ces recherches pourront à l’avenir permettre d’améliorer la qualité de la réanimation, mais également prévenir les lésions cérébrales lors du redémarrage du cœur.

Évoquons enfin le fait que ces recherches vont à l’opposé de ce qu’il se passe dans le film L’expérience interdite (Joel Schumacher, 1991). Dans cette fiction, les personnes décédées reviennent à la vie avec des souvenirs qu’ils avaient perdu auparavant.

Sources : The Daily MailSiècle Digital

Articles liés :

Et si vous téléchargiez votre cerveau sur un ordinateur ?

Immortalité : Des scientifiques veulent conserver un cerveau humain et le ramener à la vie des années plus tard

Voudriez-vous donner votre cerveau à la Science ?