in

Japon : des robots ont-ils réellement tué près d’une trentaine de scientifiques ?

Crédits : PxHere

Une journaliste indépendante américaine spécialiste des ovnis affirme qu’en 2017, 29 scientifiques ont été tués par 4 robots au Japon. Problème : l’intéressée évoque une source indirecte dont l’identité n’a pas été révélée.

Les robots tueurs

Qu’ils soient dotés d’une intelligence artificielle ou non, les robots s’imposent petit à petit dans notre quotidien. Le fait est que la question des robots tueurs préoccupe davantage que les robots domestiques. Il y a quelques mois, un engagement a été pris par 2 400 signataires – dont Elon Musk (Tesla/SpaceX) et Demis Hassabis (DeepMind) – témoignant de leur intention de ne pas participer au développement ou à la fabrication de robots autonomes capables d’attaquer.

Nous évoquions également le fait que l’armée française prévoit dans un avenir proche de déployer des robots de combat en appui aux soldats sur le terrain. Il ne s’agirait pas de robots tueurs, mais de robots destinés à soutenir l’infanterie en évacuant les blessés, par exemple. En revanche, il est prévu que l’armée utilise plus tard une seconde génération de robots dont l’IA sera plus élaborée.

Crédits : Public Domain Pictures

Des morts parmi les scientifiques au Japon ?

En ce mois de décembre 2018, un extrait vidéo (visible en fin d’article) est devenu viral, partagé des dizaines de milliers de fois sur Twitter et Instagram. Celui-ci totalise des milliers de vues sur YouTube, où il a été repris de nombreuses fois.

Les images – datant en réalité d’août 2017 – mettent en scène une conférencière expliquant que quatre robots militarisés ont tué 29 scientifiques dans un laboratoire japonais dans le courant de l’année dernière. L’intéressée a indiqué que le quatrième robot était parvenu à «se connecter à un satellite afin de télécharger des informations» pour se réparer et revenir «plus fort qu’avant». Évidemment, la question des preuves se pose, d’autant plus que la conférencière n’en a livré aucune.

Sûrement une énième fake news

Il faut savoir que la conférencière n’est pas une experte en robotique. Il s’agit de Linda Moulton Howe, une journaliste indépendante américaine titulaire d’un master en communication et entre autres passionnée par l’ufologie. Dans son intervention – visible en intégralité ici – la journaliste aborde des sujets plutôt spéciaux. Citons par exemple la question de savoir si les dieux mythologiques sont des anciens astronautes, ce qu’il y aurait de caché en Antarctique, l’influence des extraterrestres sur l’évolution humaine ou encore des expériences de sortie du corps durant l’enfance.

Reste que lorsque la conférencière a été contactée par les médias afin de donner la source de ses informations, aucune suite n’a été donnée. L’intéressée a simplement rappelé qu’elle faisait entièrement confiance à cette personne, qui serait un ancien soldat américain des forces spéciales, mais dont l’identité ne peut pas être révélée.

Sources : Daily DotIndy 100Libération

Articles liés :

La guerre du futur : robots soldats et terrorisme technologique

“La prochaine génération de robots n’aura probablement pas envie de nous tuer”

Stephen Hawking donne à l’humanité à peine un siècle !