in

Un implant révolutionnaire pour réparer les os cassés ?

Crédits : Pixabay / Taokinesis

Des plaques et des vis sont généralement utilisées pour maintenir les   »pièces » ensemble pendant que l’os guérit. Mais ce processus peut être long et douloureux. Une nouvelle merveille technologique pourrait rendre ces méthodes obsolètes. Ce nouvel outil potentiellement révolutionnaire est un implant en céramique imprimé en 3D, qui maintient ensemble les os fracturés tout en se transformant en os naturel.

Pensé et mis au point par Hala Zreiqat, de l’Université de Sydney en Australie, cet implant a en effet permis de réparer des os de pattes avant cassées chez des lapins. Les chercheurs ont également testé ce nouvel implant sur de grandes fractures de pattes chez les moutons. Malgré ce petit échantillon, ils sont ici encouragés par le fait que l’expérience ait réussi chez les huit animaux impliqués dans l’étude. Les moutons ont en effet été capables de marcher immédiatement après la chirurgie. Trois mois après l’opération, les chercheurs ont observé une cicatrisation complète pour 25 % des fractures. Ce pourcentage est passé à 88 % après un an.

Mais ce n’est pas tout. À mesure que ces os repoussaient, les échafaudages de l’implant initial se dissolvaient également de manière progressive. Ainsi, non seulement l’implant permet aujourd’hui à l’os de guérir, mais il se dissout également une fois son travail terminé. Il présente ici une composition similaire à l’os naturel, de sorte que le fait de se dissoudre n’entraîne aucun effet secondaire toxique, le corps étant incapable de faire la différence. Ce dernier se constitue plus précisément de silicate de calcium, de gahnite minérale et de petites quantités de strontium et de zinc qui sont des oligo-éléments présents dans les os naturels.

Les tests se poursuivent actuellement et les chercheurs envisagent maintenant des premiers essais cliniques. Si ceux-ci sont concluants, ces greffes devraient un jour pouvoir considérablement réduire la douleur et permettre aux patients concernés de guérir plus rapidement.

Source

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.