in

Grâce au supercondensateur, les voitures électriques n’auront bientôt plus besoin de batteries

Crédits : Kickaffe (Mario von Berg) / Wikipédia

Les batteries semblent être le facteur limitant l’essor des voitures électriques. Des chercheurs estiment que d’ici 5 ans, les véhicules électriques seront dépourvus de batteries grâce aux supercondensateurs. 

Les batteries sont l’une des composantes les plus chères du véhicule, elles confèrent aux voitures électriques une portée limitée par rapport aux véhicules à essence. Bien qu’il y ait eu des progrès impressionnants au cours des dernières années, une équipe de chercheurs a mis au point un film supercondensateur qui pourrait selon elle remplacer la nécessité d’une batterie au cours des cinq prochaines années.

« Les véhicules ont besoin d’une forte poussée d’énergie lors de l’accélération, c’est ici que les supercondensateurs entrent en jeu. Ils peuvent contenir une quantité limitée d’énergie, mais ils sont en mesure de la délivrer très rapidement, ce qui en fait le complément idéal des batteries de stockage de masse », a déclaré dans un communiqué de presse Marco Notarianni de l’université de technologie du Queensland.

Cette nouvelle technologie est composée d’une couche d’électrolyte entourée de deux couches de graphène. Le film est solide, extrêmement mince, et est capable de libérer une grande quantité d’énergie dans un court laps de temps, ce qui est essentiel. Les batteries ordinaires de leur côté, prennent énormément de place alors que le film supercondensateur pourrait être intégré dans plusieurs zones existant déjà dans le véhicule comme les panneaux de carrosserie, le toit, le plancher et les portes.

« On espère que le supercondensateur pourra stocker plus d’énergie qu’une batterie lithium-ion, tout en conservant sa capacité à libérer l’énergie jusqu’à 10 fois plus rapidement. Cela signifie que la voiture pourrait être entièrement alimentée par des supercondensateurs », explique Dr Jinzhang Liu de l’université de technologie du Queensland. « Après une charge complète, cette voiture sera capable de rouler 500 kilomètres, autant qu’une voiture à essence, mais deux fois plus qu’une voiture électrique actuelle. »

Le supercondensateur offre un impact moindre pour la planète. Fabriqué à partir de graphène, une seule couche d’atomes de carbone suffit, le film est donc écologique. Il est également économique puisque le carbone est plus facile à produire que le lithium présent dans les batteries classiques.

« Le prix des batteries lithium-ion ne peut pas diminuer, car le prix du lithium est élevé. Le film supercondensateur ne repose pas sur ces métaux et autres matériaux toxiques, il est donc plus respectueux de l’environnement » conclut l’un des chercheurs du supercondensateur.

Source : Queensland University of Technology