in ,

États-Unis : des drones vont pour livrer du matériel aux hôpitaux !

Le drone M2 de Matternet Crédits : Matternet

L’un des plus grands services postaux américains va mener une expérience étonnante avec un hôpital. Il s’agit d’évaluer la viabilité de la livraison de matériel par le biais de drones. En cas de succès, d’autres hôpitaux pourraient voir leur logistique évoluer !

Quelle organisation ?

Dans un communiqué publié le 26 mars 2019, le géant de la livraison UPS a indiqué vouloir améliorer la logistique des hôpitaux. Il est ainsi question d’une collaboration avec Matternet, une start-up de drones de livraison autonomes. Le but ? Parvenir à livrer du matériel aux hôpitaux par voie aérienne. Tout d’abord, une phase de test aura lieu à l’hôpital WakeMed situé à Raleigh, en Caroline du Nord. Il faut également savoir que ce projet est encadré par la Federal Aviation Administration (FAA) ainsi que le département des transports de l’État de Caroline du Nord.

« La logistique des soins de santé et des sciences de la vie est un secteur prioritaire pour UPS. La société construit de nouvelles relations et de nouvelles technologies afin de fournir de meilleurs soins aux patients avec une logistique et une chaîne d’approvisionnement rationalisées », peut-on lire dans le communiqué.

Les quadricoptères M2 de Matternet – pouvant assumer jusqu’à deux kg de charge – stationneront dans les dépôts de l’hôpital WakeMed et seront approvisionnés par un professionnel de santé. Ensuite, les machines assureront des livraisons vers le bâtiment principal où se trouvent les laboratoires. UPS promet que les appareils seront sanitairement aptes à assurer à la fois le transport de matériel, mais également d’échantillons de sang ! Par ailleurs, une trajectoire de vol prédéterminée sera suivie par les drones qui seront surveillés de manière individuelle par des experts en pilotage d’aéronef.

Crédits : Health.mil

Vers un changement de logistique ?

Dans le cas où l’expérience menée à l’hôpital WakeMed s’avère être concluante, le fonctionnement de l’ensemble des hôpitaux américains pourrait changer. UPS et Matternet cherchent effectivement à travailler avec d’autres établissements. Il s’agit là d’un projet qui pourrait permettre de soulager la charge de travail des employés du monde hospitalier, de réduire leur stress et ainsi permettre de meilleurs soins aux patients.

Le communiqué d’UPS rappelle également que cette société a une certaine expérience obtenue dans le cadre d’une collaboration passée avec Zipline. Il s’agissait de transporter des échantillons sanguins dans des zones reculées du Rwanda. De plus, la start-up Matternet ne serait pas en reste, car celle-ci aurait déjà utilisé ses drones pour assurer des livraisons dans des hôpitaux en Suisse.

Enfin, il faut savoir qu’en 2018, la livraison d’organes humains en vue d’une greffe – via un drone drone DJI M600 Pro – a été expérimentée aux États-Unis. Il s’agit d’une solution intéressante, mais qui devrait être améliorée. Selon les chercheurs de l’Université d’État du Maryland, il n’existe pas encore de véritable moyen de surveiller les organes lorsqu’ils sont expédiés.

Sources : The VergeSiècle Digital

Articles liés :

CES 2019 : un service de livraison autonome composé de robots-chiens !

Un inventeur québécois imagine Aerozon, un concept de livraison de colis vers les gratte-ciels !

Une armée de drones pour reboiser les forêts décimées par les incendies ?