in

Blessé, un éléphanteau du célèbre troupeau migrateur chinois a été sauvé

Crédits : Hu Chao/Xinhua

Il y a quelques jours, un éléphanteau du célèbre troupeau migrateur chinois, qui captive depuis plusieurs semaines l’intérêt du grand public et déconcerte les chercheurs, a été retrouvé seul au milieu d’une plantation de thé avec une blessure infectée à la jambe. Celle-ci aurait pu mettre sa vie en danger si les autorités n’étaient pas arrivées à temps pour la soigner.

Les habitants ont aperçu l’éléphanteau de 180 kilogrammes errant seul dans une plantation de thé le 10 juillet dernier, aux prises avec une blessure infectée à la jambe. L’animal fait probablement partie du troupeau devenu célèbre en juin après avoir parcouru près de 500 km depuis la réserve naturelle nationale de Xishuangbanna, à l’extrême sud-ouest de la frontière chinoise avec le Laos, dans le sud de la province du Yunnan.

Les sauveteurs locaux ont donné à l’éléphanteau des médicaments antibactériens et anti-inflammatoires. Ils ont également appliqué un désinfectant sur sa jambe avant de le transférer vers un centre de secours à une centaine de kilomètres. D’après Bao Mingwei, directeur du Centre d’élevage et de sauvetage des éléphants d’Asie, il devrait pouvoir récupérer complètement dans quelques semaines. “Il est possible que quelque chose comme des épines de rotin l’ait piqué et que les blessures se soient lentement infectées“, a-t-il déclaré à l’AFP.

La semaine dernière, un mâle de dix ans (1,8 tonne), qui s’était également séparé du troupeau il y a un mois, a été capturé et remis dans sa réserve naturelle après s’être attardé près des zones peuplées. D’après CNN, il avait parcouru plus de 190 kilomètres seul, se nourrissant parfois dans les villages ou des fruits préparés par les autorités locales.

éléphants chine éléphanteau
Le groupe d’éléphants photographié en juin. Crédits : Hu Chao/Xinhua

Sensibiliser le grand public

Pendant ce temps, le reste du troupeau marche toujours sur ce qui semble être un voyage sans fin, surveillé de près 24 heures sur 24 par des dizaines de drones. Des milliers de personnes continuent également de suivre leur aventure en ligne via un flux en direct.

Ce succès de téléréalité a également galvanisé une plus grande prise de conscience des problèmes environnementaux du pays. “La réalité est que les activités humaines deviennent de plus en plus étendues, et de plus en plus de zones fauniques s’urbanisent également“, souligne par exemple un internaute sur le site de réseau social chinois Weibo, relayé par le magazine Time. “Plus qu’à tout autre moment dans l’histoire, nous mettons l’accent sur la conservation écologique, mais la réalité est toujours brutale“.

Si le nombre d’éléphants sauvages a doublé en Chine depuis les années 90 (plus de 300 individus aujourd’hui), leur habitat n’a en effet cessé de diminuer (près des deux tiers au cours de la même période). Personne ne sait encore pourquoi le troupeau s’est lancé dans cette randonnée sans précédent, mais certains suggèrent que la dégradation de l’environnement pourrait justement les avoir stimulés.

Aujourd’hui, les écologistes essaient de tirer parti de cet intérêt du public pour sensibiliser sur ces problèmes de perte d’habitat. Comme un clin d’oeil, le troupeau errant semble d’ailleurs se diriger vers la ville de Kunming, où la Chine accueille la conférence COP15 des Nations Unies sur la biodiversité en octobre.