in

Écrans : comment retrouver notre capacité à nous endormir facilement ?

Crédits : Pexels

La lumière bleue a des effets néfastes sur notre sommeil. Il est en effet plutôt difficile de s’endormir après avoir passé plusieurs heures devant un écran. Des chercheurs néerlandais proposent une solution pour réduire ce problème.

La lumière bleue incriminée

En 2018, des chercheurs espagnols avaient déterminé que la lumière bleue était un facteur de risque de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Il s’agit d’une maladie de la rétine touchant habituellement les personnes âgées entre 50 et 60 ans. Quelques mois avant, une étude financée par l’UE avait permis de comprendre pourquoi la lumière bleue des écrans perturbait le sommeil. Le fait est que dans le cas d’une utilisation la nuit, celle-ci empêche la sécrétion de mélatonine, une hormone essentielle au sommeil.

Rappelons que la lumière bleue constitue une partie du spectre de la lumière visible. Cette dernière est émise naturellement par le Soleil, mais son omniprésence est largement observable au niveau des écrans de télévision, tablettes, ordinateurs et autres smartphones.

Crédits : Wikipedia

Faut-il absolument éviter les écrans ?

Dans une étude présentée lors du 21e Congrès européen d’endocrinologie, les chercheurs du centre médical universitaire d’Amsterdam (Pays-Bas) se sont intéressés aux solutions. Une expérience réunissant 55 volontaires âgés de 12 à 17 ans a tout d’abord permis de confirmer les effets des écrans sur le sommeil. Selon les résultats, les individus passant au moins quatre heures devant un écran avant de se coucher prendraient au moins une demi-heure en plus pour trouver le sommeil. Or, cela n’est pas nouveau : la lumière bleue perturbe l’horloge interne, ce qui pourrait à terme causer des perturbations au niveau de la mémoire et de la concentration. Il serait même possible de l’associer à de plus sérieux problèmes de santé, tels que l’obésité et le cancer.

Selon les meneurs de l’étude, retrouver le sommeil facilement pourrait passer par le fait d’éviter les écrans pendant toute une semaine. Les tests ont permis d’évaluer à 68 % la quantité de temps gagnée pour s’endormir grâce à cette méthode. Cependant, cette dernière paraît plutôt radicale ! Pour les chercheurs, le port de lunettes anti-lumière bleue pourrait également avoir un effet positif. Ces verres existent depuis déjà quelques années, et auraient tendance à réduire les impacts néfastes de la lumière bleue sur la sécrétion de mélatonine.

Sources : The IndependentSlate

Articles liés :

Une nouvelle étude nous révèle à quel point la lumière bleue est néfaste

Une “lumière bleue” pour améliorer la santé des travailleurs privés de soleil

Au Japon, les “gouttes pour les yeux” contre la fatigue liée aux écrans ont le vent en poupe !