in

Des drones-abeilles, la nouvelle arme pour dépolluer l’air de nos villes

Crédits : Capture vidéo / Youtube / i-Lab Air Liquide

Une jeune étudiante argentine de la Sustainable design school de Nice vient de remporter un prix du concours de design « Respirer dans la ville » organisé par Air Liquide. Son invention, des drones-abeilles capables de dépolluer l’air environnant.

Nos villes sont polluées, c’est une évidence. Alors, pour remédier à cela, de nombreuses initiatives prennent forme, notamment de la part des architectes qui imaginent les villes du futur plus en adéquation avec les problèmes environnementaux. Pour aller dans ce sens, le groupe Air Liquide a lancé un grand concours intitulé « Respirer dans nos villes » où de jeunes étudiants en design se sont penchés sur différentes façons de purifier l’air urbain.

L’une des lauréates de ce concours est une jeune étudiante argentine de la Sustainable design school de Nice. Elle nous présente ses drones-abeilles. De petites machines volantes qui, lorsque la pollution est trop élevée, s’envolent en essaim et sillonnent la ville afin de rendre l’air plus respirable. Elles utilisent leurs petites ailes mécaniques montées sur un filtre à particules en forme d’abdomen. Une fois, le travail terminé, les drones-abeilles n’ont plus qu’à rentrer tranquillement dans la ruche pour se nettoyer et se recharger.

Ne nous y méprenons pas, ce projet est plus métaphorique que techniquement viable. Cependant, il montre à quel point le niveau de pollution dans nos villes est devenu préoccupant et la multitude de projets en cours pour y remédier. Et qui sait, peut-être que nous verrons un jour ces essaims d’abeilles métalliques voler au-dessus de nos têtes !

Source : Usine nouvelle