in

Des masques ultra-réalistes pour améliorer la reconnaissance faciale !

Crédits : REAL-f Co.

Une société basée au Japon est spécialisée dans la confection de masques très réalistes. Ces derniers reproduisent parfaitement les visages humains et sont utilisés par d’autres sociétés, notamment dans le but d’améliorer leur technologie de reconnaissance faciale.

Une entreprise pas comme les autres !

Il est ici question d’une petite société installée depuis 2011 dans la campagne japonaise, et qui se nomme REAL-f Co. Celle-ci a été fondée par Osamu Kitagawa du département de chimie appliquée du Sibaura Institue of Technology. Selon l’agence de presse Reuters – dans un article publié le 15 novembre 2018 -, diverses industries de la technologie sont intéressées par ces fameux masques ultra-réalistes. Pas moins d’une centaine sont produits chaque année et sont envoyés aux quatre coins du globe. Le but ? Améliorer les technologies de reconnaissance faciale.

Comment sont produits ces masques ?

La société nippone a mis au point une technique baptisée 3DPF destinée à transférer une photo d’origine sur un masque de silicone. Le fait est que le rendu s’avère être très réaliste puisque la texture de la peau, les vaisseaux sanguins ainsi que l’iris des yeux sont dupliqués !

Les masques sont vendus entre 2300 et 3000 euros pièce, et permettent d’obtenir à l’identique des visages humains avec une très grande précision. Par ailleurs, si une centaine de masques sont produits chaque année, REAL-f Co affirme être en capacité d’en produire une trentaine par mois en cas de besoin.

Crédits : REAL-f Co.

Qui achète ces masques ?

Selon Osamu Kitagawa, les sociétés désirant acquérir les masques sont des industriels de l’automobile, de la sécurité, mais également du divertissement. L’intéressé a indiqué vouloir que ses produits puissent avoir une utilisation dans le domaine médical. En attendant, ceux-ci permettent de contribuer à l’amélioration de la reconnaissance faciale.

En effet, le patron de REAL-f Co a évoqué comme exemple un constructeur automobile japonais qui lui a commandé un masque représentant une personne endormie. Le but était de pouvoir travailler sur un système de reconnaissance faciale capable de détecter l’assoupissement au volant.

Source

Articles liés :

Inde : des milliers d’enfants disparus retrouvés en quelques jours grâce à la reconnaissance faciale !

En Chine, la police de Zhengzhou utilise désormais des lunettes à reconnaissance faciale pour contrôler la population et arrêter des individus

Chine : un lycée utilise la reconnaissance faciale pour surveiller l’attention des élèves