En devançant de peu le mois de décembre de l’année 2015, celui de cette année 2016 s’apprête à devenir le mois de décembre le plus sec depuis 1958. Cela s’explique par des records d’ensoleillement et de faibles précipitations, comme l’explique Meteo France. Par endroit, il n’est pas tombé de pluie depuis plus d’un mois.

En France métropolitaine, un anticyclone particulièrement persistant a empêché l’arrivée des perturbations atlantiques en ce mois de décembre 2016. Ainsi, les précipitations sont déficitaires sur la plupart des régions métropolitaines et ce déficit « dépasse très souvent les 50%« , comme l’explique Météo France sur son site internet, dans un bilan de la période du 1er au 27 décembre 2016. Seule exception notable, l’Est de la Corse, qui a connu un épisode de pluie intense les 19 et 20 décembre.

Pour certaines villes, cela a été particulièrement prononcé : « Sur certaines villes comme Embrun (Hautes-Alpes) ou Chambéry, il n’est pas tombé une seule goutte depuis le début du mois » ajoute le site de Météo France. Selon l’organisme de prévisions météorologiques, cet anticyclone ne semble pas spécialement décidé à laisser place aux précipitations, et dans les jours à venir « de nouveaux records de faibles précipitations devraient être établis à Embrun, Chambéry, Colmar, Tarbes, Grenoble, Ouessant, Troyes…« . Les montagnes ne sont pas en reste avec un déficit inquiétant en neige sous 2000 m, notamment sur les Alpes, le Jura, les Vosges et le Massif-Central. Le changement pourrait tout de même arriver début janvier avec le retrait des hautes pressions.

Sur cette période du 1er au 27 décembre 2016, l’ensoleillement a donc été record, excédentaire sur la plupart des régions, atteignant même parfois deux fois la normale sur un quart nord-est. Certaines villes ont déjà battu le record d’ensoleillement, notamment à Luxeuil, avec 116h44 (ancien record 110h24 en décembre 2013) et à Caen, avec 102 h 50 (ancien record 101h29 en décembre 2007). « D’ici samedi 31, d’autres records seront probablement battus, par exemple à Paris, au Bourget, à Tours, Blois, Limoges, Rouen, St-Girons… » ajoute le site de Météo France.