in

Le curcuma, une épice miracle contre le cancer ?

Credits: Wikimedia Commons

Une étude récente montre les bienfaits de la curcumine, un composé du curcuma qui pourrait inhiber la prolifération des cellules cancéreuses dans l’organisme. Des effets qui seraient décuplés lorsqu’elle est couplée à la silymarine, composant actif de la plante appelée Chardon-Marie.

Le curcuma est une épice qui nous veut du bien à tous. En effet, selon des chercheurs de l’université de Saint-Louis, cette épice contribuerait à empêcher les cellules cancéreuses de se propager dans l’organisme, notamment au niveau du côlon. L’étude publiée dans la revue Journal of Cancer va plus loin en montrant que la curcumine (un antioxydant très puissant du curcuma) couplée avec de la silymarine (un composé actif du chardon-Marie) décuple ces effets.

Pour parvenir à ces conclusions, ces chercheurs ont étudié en laboratoire des cellules cancéreuses colorectales sur lesquelles ils ont comparé les effets de plusieurs composés réputés anti-cancers. Ils ont commencé par la curcumine aux propriétés anti-inflammatoires, puis par la silymarine et enfin la combinaison des deux. « La combinaison des deux substances inhibe l’action des cellules cancéreuses et les empêche de se propager. En outre, lorsque les cellules cancéreuses ont été d’abord exposées à la curcumine, puis à la silymarine, la quantité de cellules détruites était plus importante. » explique le Dr Uthayashanker Ezekiel, l’un des auteurs de l’étude.

Cette découverte pourrait offrir de nouvelles voies d’exploration quant à la mise au point d’un traitement moins lourd que le traitement actuel qui associe chirurgie, radiothérapie et chimiothérapie. Mais ce n’est pas pour aujourd’hui puisque cette étude n’en est qu’au stade préliminaire. Désormais, il va falloir comprendre comment le mélange agit avant de réaliser des tests sur les animaux, puis sur l’homme à plus long terme. En effet, « des concentrations trop élevées de curcumine et de silymarine peuvent être dangereuses« , précise le Dr Ezekiel.

Toutefois, ajouter le curcuma à son alimentation est bien entendu une bonne idée, l’alimentation jouant un rôle non négligeable dans l’apparition de certains cancers.

Source