in

Contre la gueule de bois, croquez dans une poire avant de boire !

Crédits : Pexels / Pixabay

À en croire les conclusions d’une étude réalisée par une équipe de scientifiques, la poire posséderait des vertus anti-inflammatoires qui favoriseraient la baisse du niveau d’alcoolémie des personnes, ainsi que le taux de cholestérol. Une variété coréenne serait même extrêmement efficace.

Contre la gueule de bois, chacun a ses petites méthodes qui fonctionnent plus ou moins. Boire une grande quantité d’eau avant de dormir, un cocktail de jus de fruit au réveil, douche froide ou aspirine sont tout autant de solutions privilégiées par ceux qui ont eu la main lourde au cours d’une soirée arrosée.

Au Commonwealth Scientific and Industrial Research (CSIRO), une équipe de scientifiques vient de rapporter les conclusions de sa récente étude qui avance que la poire serait le meilleur remède contre la gueule de bois. En effet, le fruit qui possède des propriétés anti-inflammatoires favoriserait également la baisse du taux d’alcoolémie dans le sang, ainsi que la baisse du taux de cholestérol et le soulagement des constipations.

Non seulement il baisserait donc le taux d’alcoolémie dans le sang, mais il empêcherait également la difficile sensation de gueule de bois du matin. Selon cette étude, la poire agirait sur deux enzymes, l’alcool déshydrogénase (ADH) et l’aldéhyde déshydrogénase (ALDH), tous deux responsables du métabolisme de l’alcool.

Comme nous l’apprend le Pr Manny Noakes, en charge de l’étude, une variété de poire serait encore plus efficace que les autres, la poire Nashi, ou poire Shingo, cultivée principalement en Corée du Sud et au Japon. Consommer ce fruit en entier ou bien en jus à hauteur de 220 ml permettrait de maîtriser parfaitement la gueule de bois, à une condition : le consommer avant de consommer de l’alcool. « Les effets n’ont été démontrés que lorsque ces poires ont été consommées avant de boire de l’alcool. Rien ne montre que vous n’aurez pas de gueule de bois si vous consommez ce fruit après la consommation d’alcool » précise Manny Noakes.

Source : csironews