in

Une cité verticale en plein Sahara !

Crédits : oxoarch.com

Une société basée à Paris est à la base d’un projet de ville verticale en plein désert du Sahara. Cette « tour des sables » devra répondre à des défis physiques extrêmes dans une zone marginale et en général vide d’hommes.

Le projet « Sand Tower » est porté par OXO architectes, une agence parisienne, dont la vocation est de « développer des systèmes architecturaux qui transforment les recherches et analyses des pratiques, ainsi que certaines questions théoriques, en forces motrices de conception ». Cette dernière a été créée par Manal Rachdi, architecte marocain, diplômé de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes en 2004. OXO architectes est à l’origine du concept de l’Arbre Blanc de Montpellier qui verra le jour fin 2017.

Divers projets de villes verticales sont en cours, mais celui-ci est le premier qui pourrait voir le jour dans le désert du Sahara, sur le territoire marocain. Le projet « Sand Tower » représente une tour de 450 m de hauteur et à sa base un réseau de rues couvertes, pour une surface totale de 780 000 m².

Sur le papier, le projet intègre principalement des résidences et des bureaux dans un luxe omniprésent, tandis qu’y apparaissent des musées, des hôtels, des restaurants, des magasins et des salles de sport alors qu’une piscine olympique devrait prendre place dans le « hall principal ». OXO architectes annonce également la présence d’un observatoire météorologique.

À l’extérieur, les façades incluant la géothermie seront composées de brises-soleil et de panneaux solaires produisant de l’énergie, alors qu’on annonce la présence de récupérateurs d’eau dont l’utilité suscite des interrogations concernant l’éventuelle irrigation d’une ferme verticale interne à la tour. La ventilation naturelle devrait être utilisée afin de réguler la température intérieure, alors que dans le désert, l’amplitude thermique entre le jour et la nuit est souvent supérieure à 35 ou 40 °C.

Selon Manal Rachdi, ce projet de construction devrait permettre d’instaurer de nouveaux repères dans le Sahara alors qu’il s’agirait également d’inclure cette zone dans la mondialisation en y développant un tourisme de masse. La construction devrait débuter vers 2025 et sera échelonnée sur une cinquantaine d’années.

Voici à quoi devrait ressembler le projet « Sand Tower » :

https://www.youtube.com/watch?v=87J_Ob6JbNo

Sources : Melty DiscoveryDiscovery NewsOXO Architectes

– Crédits photo : OXO Architectes