in

Chine : une société prépare une attraction qui vous propulsera dans la stratosphère !

Crédits : iStock

Le tourisme spatial compte un nouveau projet, celui de la société chinoise KuangChui qui a entrepris la construction d’un parc d’attractions futuriste en Chine, dans la région d’Hangzhou. Afin d’en faire l’attraction phare de ce parc, cette société désire développer un projet inédit, destiné à permettre aux curieux de visiter la stratosphère.

Alors que quelque chose d’étrange s’est récemment produit dans la stratosphère, la société KuangChui, basée à Hong Kong, vient d’investir 1,5 milliard de dollars en vue de développer une attraction capable d’emmener les visiteurs en promenade quelques heures dans la stratosphère, une couche de l’atmosphère située entre 12 et 50 km d’altitude.

L’attraction a déjà été nommée Traveller (voyageur) et aura la forme d’un ballon. Ce dernier servira à propulser une capsule pressurisée embarquant plusieurs touristes. La communauté scientifique considère que l’espace commence à 100 kilomètres d’altitude, Traveller n’ira donc pas jusque-là. En effet, il s’agit d’envoyer les touristes « vers l’espace » mais pas dans l’espace, ainsi l’attraction atteindra tout de même une altitude de 25 kilomètres, à peu près au même niveau que la couche d’ozone.

Un temps de voyage intéressant a été évoqué puisque l’on parle de plusieurs heures. Traveller fait déjà le buzz sur la toile, alors même que l’ouverture du parc d’attractions baptisé Future Valley n’est pas encore prévue. Cette attraction, dans le cas où elle verrait réellement le jour, pourrait bien rendre plus accessible la visite de la stratosphère. Bien qu’aucun tarif d’entrée n’ait été communiqué, KuangChui a promis une solution moins onéreuse que les autres projets existants.

Par exemple, Virgin Galactic prévoit ses premiers vols commerciaux suborbitaux en 2017, et la place à bord de la navette SpaceShipTwo coûtera la somme de 200.000 euros. Nouvel acteur sur le marché du tourisme spatial, KuangChui vient de lancer un projet à suivre de près !

Société : China DailyLe Journal du Geek