in

Ces abeilles cuisent un frelon géant pour défendre leur nid

Crédits : Capture vidéo

La nature nous surprendra toujours, et les abeilles y sont pour quelque chose. Pour se protéger d’un frelon géant, ces dernières disposent d’un mécanisme de défense pour le moins original et radical : elles le brûlent vif.

Avec ses quatre centimètres de longueur et six centimètres d’envergure, le frelon géant japonais (Vespa mandarinia japonica) est un dangereux prédateur, notamment pour les abeilles domestiques qui le redoutent tout particulièrement. Au fil du temps, évolution oblige, ces petites abeilles ont trouvé un moyen radical de s’en débarrasser : elles le « cuisent ». Comment ? En se regroupant autour de l’intrus, pour ensuite « vibrer » autour de lui. Résultat, la température grimpe, et le frelon se retrouve ainsi brûlé vif.

Mais le plus étonnant reste à venir. En effet, cet incroyable et astucieux comportement collectif est en fait bien « pensé », puisque la température autour du frelon monte jusqu’à 47.2 °C, une température létale pour ce dernier, qui ne peut supporter une température dépassant les 46.1 °C. Quant aux abeilles, elles sont épargnées, puisque celles-ci peuvent tolérer une température maximale de 47.8 °C… Fascinante nature.

Un mécanisme de défense original que nous propose de voir en vidéo le National Geographic (commentaires en anglais). En plus d’être d’incroyables architectes, les abeilles nous prouvent ici qu’elles sont de véritables gardiennes de citadelle. Une fois de plus, l’union fait la force.