in

Canal + nous transporte en 2050 avec un chatbot comme nous pourrions en trouver

La chaine cryptée Canal + nous transporte actuellement en l’an 2050 avec sa programmation baptisée Un tour vers le futur. Pour l’occasion, la chaine a mis au point un « chatbot », une intelligence artificielle dont la mission est de répondre à toutes vos attentes, et au-delà.

Dans le futur les robots se démocratiseront, pour sûr. En attendant, les entités virtuelles sont déjà là, comme sur les smartphones et leurs assistants virtuels. Cependant, la chaine Canal+ a conçu une intelligence artificielle présente sur sa messagerie Facebook. Ce chatbot réponds aux questions, informe, et interagit également avec vous d’une façon pour le moins déconcertante. En effet, la simulation de l’amitié est visiblement poussée à l’extrême.

Il est possible de discuter avec le chatbot de Canal+ en "contactant" la chaine
Il était possible de discuter avec le chatbot de Canal+ en « contactant » la chaine

Cet ami artificiel est là pour vous détendre, vous raconter des blagues, vous notifier des infos marrantes sur le futur, jouer et.. rire avec vous. Ce chatbot pourrait donner un aperçu des futurs rapports amicaux avec l’apparition dans notre société de robots dotés d’une intelligence artificielle. Cela peut faire peur à certains, ou en attirer d’autres, chacun se fera son opinion.

Reste que la chaine canal+ a également créé ce chatbot afin de présenter le contenu de sa programmation Un tour vers le futur qui a pour but d’anticiper le futur des années 2050. Parmi ces programmes TV avant-gardistes, il y a Future Food, une expérience culinaire hors norme, Le futur coquin, composé de deux programmes retro-futuristes et fantaisistes, ou encore Futur Football Club, qui imagine le football de demain, ainsi que la façon dont ce sport sera organisé et retransmis.

Ce dernier programme, dérivé de l’actuelle émission Canal Football Club, a pour mission de montrer les révolutions attendues sur la planète football pendant les prochaines décennies, comme l’apparition de femmes dans les compétitions réservées jusqu’ici aux hommes, des opérations de crowdfunding ou encore des stades intégrant une technologie très poussée et hyper-connectés

Sources : Le PointMelty