in

Blue Origin dévoile l’intérieur de la capsule qui emmènera des touristes dans l’espace

Le mercredi 29 mars 2017, Jeff Bezos (fondateur de Blue Origin) a publié quelques images de ce à quoi pourrait ressembler l’expérience à l’intérieur de la capsule qui emmènera des touristes dans l’espace en 2018.

Il n’y a pas que la course vers Mars qui anime les sociétés spatiales privées, il y a aussi l’envoi de touristes dans l’espace. Alors que SpaceX a récemment annoncé qu’elle enverra deux touristes pour un voyage autour de la lune d’ici la fin de l’année 2018, l’un de ses principaux concurrents, Blue Origin, vient de dévoiler les images de l’intérieur de sa capsule spatiale.

En 2018, elle enverra également des touristes pour des séjours d’environ dix minutes dans l’espace. Visiblement, le confort des chanceux et aisés touristes n’a pas été négligé avec six sièges en cuir inclinables et des hublots géants pour profiter au maximum du spectacle. « Chaque place est à côté d’un hublot, les plus grands hublots pour un véhicule spatial », déclare Jeff Bezos, PDG de Blue Origin et d’Amazon. Quant aux touristes de l’espace, ils porteront des combinaisons spatiales bleues et noires.

Blue Origin

Blue Origin n’a pas encore divulgué le prix pour ce vol dans l’espace, mais celui-ci devrait probablement se situer entre 100 000 $ et 200 000 $ et les vols commerciaux pourraient commencer dès l’année prochaine. Au cours de l’ascension, les passagers connaîtront des forces d’accélération de 3 G à 4 G et jusqu’à 5 G pendant la descente, bien que ces forces ne dureront pas plus de dix secondes. (G pour gravité, NDLR). Entre temps, les voyageurs expérimenteront environ trois minutes d’apesanteur.

« Les tests des vols du New Shepard visent à montrer la performance et la solidité du système. Mais nous avons aussi conçu l’intérieur de la capsule en portant une attention particulière à la précision, à la sécurité et au confort », explique Jeff Bezos.

Blue Origin

À l’instar de la fusée Falcon 9 de SpaceX, la fusée New Shepard est capable d’atterrir à nouveau sur Terre pour être réutilisée et emmènera cette capsule. Elle a déjà été testée à cinq reprises avec succès. Toutefois, personne ne se trouvait à l’intérieur de la capsule.

Source

Avatar

Rédigé par David Louvet-Rossi