in

Des arcs rougeâtres repérés à la surface d’une lune de Saturne

Crédits : NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute

Comme des traces de peinture ou de crayon, ce sont des arcs d’une couleur rougeâtre qui apparaissent sur la surface de Téthys, la lune glacée de Saturne. Leur présence est pour le moment inexpliquée.

Depuis 2004, la sonde Cassini est en orbite autour de Saturne et ses satellites afin d’étudier ceux-ci. Récemment, la sonde a ramené des images surprenantes en provenance de Téthys, une lune glacée de la deuxième plus grande planète de notre Système Solaire, Saturne.

Ces images ont été capturées aux moyens de filtres spectraux clairs, verts, infrarouges et ultraviolets qui, lorsqu’ils sont combinés, nous offrent à voir les différences de couleurs subtiles qui constituent la surface de Téthys, à des longueurs d’onde invisibles pour l’œil humain. Elles nous permettent aujourd’hui de voir des arcs rougeâtres mystérieux, situés sur l’hémisphère nord de Téthys.

« Ils nous ont vraiment sauté aux yeux quand nous avons découvert les nouvelles images de Cassini », a déclaré Paul Schenk du Lunar and Planetary Institute de Houston. L’origine de ces arcs, qui mesurent plusieurs dizaines de kilomètres de long, ainsi que leur couleur reste encore un mystère. Plusieurs hypothèses sont avancées par les scientifiques de la mission ; il pourrait s’agir de glace teintée par des impuretés chimiques ou des fractures sur le sol, ou encore du résultat d’un dégazage de l’intérieur de Téthys. « Si ce sont des taches sur la glace, l’exposition à l’environnement spatial à la surface de Téthys pourrait les effacer dans un laps de temps relativement court » précise Paul Helfenstein, en charge des optiques de la sonde.

Vue de Téthys. NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute
Vue de Téthys. Crédits : NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute

Source : Nasa

– Illustration principale : NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute