in

Une animation présente 15 années de tremblements de terre !

Crédits : Capture vidéo

L’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA) et le service météorologique des États-Unis (NWS) ont collaboré dans l’élaboration de cette animation montrant les nombreux séismes ayant eu lieu entre le 1er janvier 2001 et le 31 décembre 2015.

Ces deux organismes d’état américains ont utilisé les données de l’Institut d’études géologiques des États-Unis (USGS) et du Centre national de l’information sur les séismes (NEIC) pour mettre au point cette animation dont la durée est de presque quatre minutes.

Attention les yeux, puisqu’en 15 ans, la terre a tremblé des dizaines de milliers de fois. Les cercles matérialisant les séismes ont une taille proportionnelle à la magnitude enregistrée à l’époque, ce qui permet de distinguer les tremblements de terre les plus puissants, mais pour cela, il faut tout de même réduire la vitesse de la vidéo !

Parmi les séismes les plus forts, il est possible de citer celui du 26 décembre 2004 d’une magnitude de 9,1 à 9,3 dont l’épicentre était situé au large de l’île indonésienne de Sumatra. Il a occasionné un terrible tsunami frappant l’Indonésie, les côtes du Sri Lanka et du sud de l’Inde ainsi que l’ouest de la Thaïlande. Près de 250 000 personnes ont péri suite à cette catastrophe. D’autres séismes meurtriers ont par la suite eu lieu au large de Sumatra en 2005 et en 2007.

100 000 personnes ont péri le 8 octobre 2005 lors du séisme du Cachemire (Pakistan) dont la magnitude était de 7,6. Le 27 février 2010, un terrible séisme (de Bío Bío) d’une magnitude de 8,3 à 8,8 a frappé le Chili. Son l’épicentre se trouvait dans l’océan Pacifique à 6,4 kilomètres au large des côtes et il a fait un millier de morts et disparus. Cependant, plus d’un mois avant ce dernier, le 12 janvier 2010, un séisme moins puissant causait beaucoup plus de victimes à Haïti. Il était d’une magnitude de 7 sur l’échelle de Richter pour un nombre de morts situé entre 100 000 et 320 000.

Bien sûr, nous ne pourrons jamais oublier le séisme du 11 mars 2011 dit « de la côte Pacifique du Tōhoku » au Japon, causant près de 16 000 morts. Ce tremblement de terre d’une magnitude de 9 avait causé un hallucinant tsunami qui a entraîné l’accident nucléaire de Fukushima.

Voici cette fameuse animation publiée sur la chaîne YouTube de l’US NWS Pacific Tsunami Warning Center (PTWC) :

Sources : La Terre du Futur

Yohan Demeure

Rédigé par Yohan Demeure

Licencié en géographie, j’aime intégrer dans mes recherches une dimension humaine. Passionné par l’Asie, les voyages, le cinéma et la musique, j’espère attirer votre attention sur des sujets intéressants.