in

100% d’énergies renouvelables dans le monde en 2050 ? C’est possible selon une vaste étude !

Credit: Wikipedia

Une vaste étude énergétique concernant 139 pays et menée par l’Université de Stanford, en Californie, affirme que d’ici à 2050, il est tout à fait faisable de faire passer le monde à 100% d’énergies renouvelables. La feuille de route prévoit 80% de conversion en 2030.

Ingénieur à la prestigieuse Université de Stanford, en Californie, Mark Jacobson a notamment été le développeur du premier modèle informatique traitant des relations entre le climat et la pollution de l’air par les gaz et les particules générés par l’activité humaine. Désormais, il est en tête du programme Energie/atmosphère de l’Université de Stanford, qui vient de publier une feuille de route pour évaluer les potentiels de développement des énergies renouvelables de 139 pays du monde. Résultat, 100% d’énergies renouvelables en 2050 est tout à fait réaliste.

« Nous avons développé des plans pour transformer les infrastructures énergétiques tous usages actuelles (électricité, transports, chauffage/climatisation, industrie, agriculture, forêts, pêche) de 139 pays en des systèmes alimentés par le vent, l’eau et le soleilCette feuille de route prévoit 80% de conversion en 2030, et 100% en 2050 » peut-on notamment y lire.

D’abord, l’étude compare la consommation énergétique de toute la filière d’approvisionnement des énergies fossiles et des énergies renouvelables. Pour les énergies fossiles, l’extraction, le transport et la transformation du charbon, du gaz, du pétrole et de l’uranium en chaleur, en électricité et en carburant nécessite une forte consommation énergétique. Sur le modèle mondial actuel, cette consommation atteindrait 20600 GW en 2050, contre 12100 GW en 2012. Les énergies renouvelables ont aussi une consommation, mais bien moins élevée, et un scénario 100% renouvelable n’atteindrait lui qui 11800 GW en 2050.

L’étude prend de nombreuses données en compte, avec notamment les potentiels des énergies renouvelables de ces 139 pays qui sont reliés à la surface de territoire national nécessaire pour répondre aux besoins énergétiques, aux emplois créés, aux gains en matière de pollution de l’air sur la santé des habitants ou encore aux bénéfices retirés de l’exploitation d’une énergie produite sur le territoire national. Toutes ces données sont à consulter ici.

La France compte parmi les pays capables d’atteindre 100% d’énergies renouvelables en 2050, avec un mix énergétique qui serait composé de 55% d’éolien offshore et terrestre, d’un peu plus de 35% de solaire sous toutes ses formes, de 5,9% d’hydroélectricité et d’un complément en énergie marine. Avec un tel mix, la consommation totale d’énergie serait inférieure de 36% à celle d’aujourd’hui. Tout ceci permettrait de créer près de 700 000 emplois en 40 ans. Le pays économisera 200 milliards d’euros en frais de santé provoqués par la pollution de l’air avec environ 20 000 décès évités chaque année. Il semble donc que le seul frein désormais à une telle transition majeure soit politique.

Source : s&a, stanford