in

Zone 51 : l’armée américaine se dit “prête à protéger” la base

Crédits : Tech. Sgt. Efren Lopez, U.S. Air Force.

Plus d’un million de personnes se sont inscrites à un événement programmé sur Facebook proposant de “forcer” le passage dans la zone 51. Un engouement que l’US Air Force semble prendre très au sérieux.

À 130 km au Nord Ouest de Las Vegas se trouve la célèbre Zone 51. Si la base est officiellement destinée à tester du matériel militaire loin des regards indiscrets, elle fait depuis quelques décennies l’objet d’un intérêt pour les théoriciens du complot. L’armée américaine serait en effet, selon eux, au fait de l’existence des extraterrestres, et les preuves de cette existence y seraient dissimulées. Toujours est-il que le site est l’un des mieux gardés des États-Unis (le youtuber Le Grand JD en a récemment fait l’expérience). Mais l’armée pourrait-elle repousser plus d’un million de personnes ?

La Zone 51 prise d’assaut ?

Comme vous le savez sûrement, des centaines de milliers de personnes s’inscrivent en effet depuis quelques jours à un événement programmé sur Facebook. Le but : forcer le passage, avec l’idée que les gardes ne “pourront pas tirer sur tout le monde”. Pour le moment, plus d’un million de personnes se sont inscrites et plus de 800 000 se disent “intéressées”. Si vous êtes dans le coin, le rendez-vous a lieu le 20 septembre prochain, à 03h00 du matin, devant le restau­rant Area 51 Alien Center, dans la vallée d’Amar­gosa. Ensuite, c’est à vos risques et périls.

Car si l’évènement prête effectivement à sourire, notez que l’armée américaine prend la “menace” très au sérieux. L’US Air Force a d’ailleurs tenu à réagir dans un communiqué, se disant “prête à protéger” la base : “La Zone 51 est un champ d’entraînement ouvert à l’US Air Force et nous découragerons quiconque tente de venir dans la zone où nous entraînons les forces armées américaines“.

Le lieu de rendez-vous est prévu devant ce restaurant, le 20 septembre prochain. Crédits : Pixabay

Une situation inédite

Difficile de prévoir l’issue d’un tel événement, rendu aujourd’hui possible grâce aux réseaux sociaux. Il est fort à parier qu’un million de personnes ne forcera pas la zone 51 le 20 septembre prochain, mais plusieurs centaines voire des milliers de personnes pourraient effectivement tenter le coup. Reste à savoir comment régira l’armée américaine.

On rappelle qu’en janvier dernier, un homme qui tentait de s’y introduire a été abattu par les mili­taires en faction. On image tout de même difficilement l’armée faire usage de la force létale face à plusieurs centaines de personnes. Enfin, sait-on jamais. Comme noté ci-dessus, la situation est totalement inédite !

Source

Articles liés :

Quand deux motards tentent de pénétrer discrètement dans la Zone 51

Aucun signe de civilisation extraterrestre autour de ces 1 300 étoiles

Des chercheurs se sont réunis pour parler du “grand silence” des extraterrestres

Zone 51 : l’armée américaine se dit “prête à protéger” la base
noté 4.8 - 5 vote[s]