in

Zealandia, à la découverte de ce continent perdu !

Crédits : Wikipédia

9 semaines et 32 scientifiques de 12 pays différents. C’est ce qui suffit à l’International Ocean Discovery Program (IODP) pour lancer une incroyable expédition sur le continent perdu de Zealandia, le septième continent malheureusement submergé de notre planète Terre. De retour depuis quelques jours à Hobart, en Tasmanie, l’équipe de chercheurs nous raconte leur surprenante épopée ! 

Zealandia est un continent de 4 900 000 km2 qui renferme près de soixante millions d’années d’histoire ! Situé à plus de mille mètres de profondeur, des forages ont été effectués sur six zones différentes et ont permis de déterrer 2500 mètres de sédiments renfermant toutes les variations climatiques, géographiques et volcaniques de ces derniers millions d’années.

C’est avec une grande excitation que les scientifiques ont pu découvrir de nouveaux fossiles dans les entrailles de cette terre perdue ! Gerald Dickens, coprésident de l’expédition et chercheur à l’Université Rice, aux États-Unis, mentionne que près de 8000 spécimens auraient été découverts, et qu’une centaine de fossiles aurait déjà été identifiée ! Ainsi, le continent n’a pas toujours été englouti, au contraire, il renfermait une très riche biodiversité !
De plus, la découverte de spores et de pollens, et de microcoquillages spécifiques aux mers chaudes peu profondes fait penser que la conformation géographique du continent ainsi que son climat étaient totalement différents d’aujourd’hui !

Crédits : Wikipédia

D’après l’équipe de chercheurs, la ceinture de feu du pacifique, cette chaîne de 452 volcans bordant les côtes de l’océan pacifique et formée il y a quarante à cinquante millions d’années, aurait totalement déformé Zealandia. Ils pensent aussi que le continent aurait été submergé après sa séparation avec l’Australie et l’Antarctique, il y a quatre-vingts millions d’années !

Le but de l’expédition était de récupérer des sédiments et roches du continent pour en apprendre un peu plus sur les mouvements tectoniques responsables de la conformation terrestre que nous connaissons aujourd’hui. Leurs échantillons permettront aussi de comprendre avec un peu plus de précision le système climatique de ce temps passé.

Source