in

Il y a bien une chambre secrète dans le Mont Rushmore

Crédits : greekychic / Pixabay

L’emblématique sculpture du Mont Rushmore, dans le Dakota du Sud aux États-Unis, cache bien une pièce secrète, un tunnel servant de salle des archives, comme il a souvent été suggéré dans des fictions. 

Près de Rapid City, dans les Black Hills du Dakota du Sud aux États-Unis, se trouve le mémorial national du Mont Rushmore, l’une des sculptures les plus emblématiques des États-Unis. À même la falaise sont taillées quatre immenses sculptures à l’effigie des anciens présidents américains George Washington, Thomas Jefferson, Théodore Roosevelt et Abraham Lincoln. C’est à 1740 mètres d’altitude que sont perchés ces quatre visages de 18 mètres de haut, une sculpture réalisée par Gutzon Borglum entre 1925 et 1941.

Mais le Mont Rushmore, ce n’est pas que quatre immenses portraits des présidents les plus marquants des États-Unis. En effet, derrière la tête de l’un d’eux, Abraham Lincoln, se trouve une sorte de chambre secrète, comme suggéré dans de nombreux films. Il s’agit du « Hall of Records », soit la salle des archives, où quelques documents importants ont été conservés. Mais Gutzon Borglum est décédé avant d’avoir pu terminer cette pièce, qui est restée inachevée pendant des décennies.

Ce n’est que dans les années 1990 qu’il a été décidé de terminer la construction du « Hall of Records », qui a toujours été fermé au public, et l’on retrouve les documents importants exposés sous forme de panneaux d’émail faits de porcelaine, qui représentent des indicateurs forts de l’histoire américaine : la Déclaration d’Indépendance, la Constitution et la Déclaration des droits.

Au départ, pour accompagner les visages, le sculpteur voulait construire une oeuvre d’art beaucoup plus grande pour inclure tous les moments importants de l’histoire américaine. Mais le projet était monumental et a dû être abandonné, avant que le gouvernement ne lui autorise la construction de ce Hall of Records. Chaque année, près de trois millions de personnes visitent le Mont Rushmore.

Source : The Sun