in

Il y a 500 millions d’années, ce ver marin préhistorique devait faire très peur !

Crédits : capture Youtube / Royal Ontario Museum

Il y a un environ un demi-milliard d’années vivait un horrible ver marin qui devait être une véritable terreur et faire peur à bon nombre de créatures vivant dans les océans. Voici la petite histoire du Capinatator praetermissus !

Les formes de vies ont connu une période de diversification rapide lors de l’explosion cambrienne, il y a entre 541 et 530 millions d’années. Ainsi, de nombreuses espèces animales à l’allure belliqueuse sont apparues, dont notre fameux ver marin Capinatator praetermissus, représentant à la fois un nouveau genre et une nouvelle espèce comme l’explique une étude publiée le 3 aout 2017 dans la revue Current Biology et faisant l’objet d’un communiqué de l’Université de Yale (États-Unis).

Selon l’étude, le Capinatator praetermissus, une espèce récemment découverte, pourrait bien être une des plus étrange créatures issues de l’explosion cambrienne. Ce ver sagittaire marin qui vivait dans l’équivalent actuel de la Colombe-Britannique (Canada) mesurait 8 centimètres de longueur et était doté tout autour de sa tête d’une cinquantaine d’aiguilles (ou de dents). Cet attirail faisant de lui un redoutable prédateur et son apparence avait vraiment de quoi inquiéter les autres créatures marines !

Bernard Caron du Yale Peabody Museum of Natural History et Derek Briggs du Royal Ontario Museum sont les découvreurs du ver Capinatator praetermissus. Celui-ci a été retrouvé parmi une cinquantaine de spécimens de ver conservés dans des roches schistes de Burgess, prélevées comme leur nom l’indique près du Mont Burgess, situé dans les montagnes Rocheuses en Colombie-Britannique (2 599 m d’altitude). Ces roches sont connues pour être riches en fossiles d’espèces provenant de l’explosion cambrienne.

Le ver en question est, selon les chercheurs, un ancêtre des Chétognathes, de petits animaux marins jouant un important rôle dans l’écosystème du plancton. Si ces derniers sont toujours munies d’aiguilles, ils sont plus petits et bien moins impressionnants !

Voici une courte vidéo montrant une modélisation de ce ver disparu il y a quelques millions d’années :

Sources : MotherboardTrust My Science