in

Qui s’occupera du wifi à bord de la future station en orbite lunaire ?

station gateway lune wifi
Crédits : Northrop Grumman Corp.

La société Solstar Space fournira un accès wifi à l’équipage et aux appareils du module HALO de la NASA, construit par Northrop Grumman. Il s’agit de l’un des modules qui intégreront la future station spatiale en orbite lunaire.

Les États-Unis prévoient de renvoyer des astronautes sur la Lune au cours de la décennie dans le cadre de son programme Artemis. À plus long terme, le pays vise une présence humaine permanente. À cette fin, la NASA développe un projet de station en orbite lunaire nommé Lunar Orbital Platform-Gateway. Les équipages pourront y séjourner et y mener des expériences entre deux missions en surface.

Comme elle le fait pour la plupart de ses projets, la NASA va faire sous-traiter la construction de cette station. Nous savons que la société Northrop Grumman se chargera de construire le module Habitation and Logistics Outpost (HALO). Il s’agira d’un petit module d’habitation. Ce dernier servira également de poste de commandement. Sa conception sera basée sur celle du vaisseau Cygnus que Northrop Grumman utilise pour transporter du fret vers la Station Spatiale internationale. Son lancement est normalement prévu en 2024 à bord d’une fusée Falcon Heavy de SpaceX.

Solstar pour le wifi

Se posait également la question de la connectivité Internet, cruciale pour les opérations spatiales. Pour s’en occuper, Northrop Grumman a jeté son dévolu sur Solstar, basée à Santa Fe. La société est en effet spécialisée dans le développement de technologies de communication pour les applications spatiales.

En 2018, Solstar s’est notamment illustrée avec la démonstration de son communicateur Schmitt, reliant des expériences de vol spatial à des chercheurs au sol lors d’essais de la capsule New Shepard de Blue Origin. Selon Spacenews la société a également plus récemment développé des dispositifs pour créer des points d’accès wifi pour les instruments et les charges utiles montés à l’intérieur ou à l’extérieur de divers engins spatiaux.

Solstar fournira un accès wifi grâce à un appareil plus petit qu’un ordinateur portable. Ce dernier « prendra en charge les communications des astronautes avec le contrôle au sol, la surface lunaire et les engins spatiaux, tout en prenant en charge l’intégration de la charge utile, les expériences et plus encore« ,  a déclaré le cofondateur de Solstar, Mark Matossian. « Il connectera en toute sécurité les composants compatibles wifi, y compris les ordinateurs et les capteurs IoT, créant ainsi une collection d’appareils en réseau basés dans l’espace. »

station orbite lunaire wifi
Illustration d’artiste de la station spatiale Gateway en orbite lunaire. Crédits : NASA

Rappelons que la NASA a également octroyé un contrat à l’ESA pour la construction d’un second module d’habitation. Plus grand que celui de Northrop Grumman, ce sera l’endroit où les astronautes séjourneront quand ils seront à bord. Il est aussi question de construire un module de ravitaillement constitué d’une coupole d’observation similaire à celle disponible à bord de l’ISS. Pour l’heure, on ignore toutefois encore qui se chargera de fournir le wifi dans ces deux autres modules.