in ,

Ce patch intelligent utilise la transpiration pour évaluer la santé de son porteur

(Crédit image : Science Translational Medicine)

Des scientifiques américains ont fabriqué un patch adhésif qui n’est autre qu’un assemblage de petits capteurs. Celui-ci est capable de tracker notre santé et transmettre des informations à destination d’un smartphone.

Saviez-vous que notre sudation est un incroyable mélange de molécules composé entre autres de simples ions et de protéines complexes ? Le patch circulaire mis au point par les chercheurs de l’Université de Northwestern (États-Unis) est composé de plusieurs capteurs dont le but est de relever des informations variées. Il s’agit par exemple de comprendre si l’utilisateur a besoin de boire plus d’eau ou s’il doit absorber des électrolytes (sels minéraux) en plus grande quantité.

« Nous avons développé différentes solutions qui étaient toutes fines, souples et adhésives pour créer un support de wearable nouvelle génération. À présent, nous avons développé ce type de wearable pour recueillir et analyser la transpiration »,
indique le directeur de l’étude John Rogers dans une publication dans la revue Science Translational Medicine.

Au contact de la transpiration, une réaction chimique se produit à l’intérieur du patch et le résultat ne se fait pas attendre, celui-ci se manifestant par un changement de couleur. Un code couleur a été établi en fonction des éléments qu’il faut recharger pour être en bonne santé selon le dispositif.

Une puce NFC est également intégrée au patch, permettant l’envoi d’informations vers une application dédiée sur smartphone. Ainsi, ce type de patchs composés de capteurs pourraient à terme remplacer les prises de sang. En tout cas, utiliser la transpiration afin d’obtenir un diagnostic rapide sur notre santé apparaît comme une idée étonnante. Cependant, il est difficile de penser que le wearable en question puisse déceler des maladies ou un problème d’un autre niveau sur l’échelle de la gravité.

Sources : Siècle DigitalThe Korea Bizwire