in

De premiers voyages dans la stratosphère dès 2024

Crédits : World View Enterprises

La société World View Enterprises vous invite à réserver une place pour un tour dans la stratosphère à bord de sa capsule Explorer. Encore faut-il en avoir les moyens : comptez environ 50 000 dollars américains par siège.

En juin 2020, la start-up américaine Space Perspective dévoilait ses premiers plans visant à proposer des voyages en ballon de haute altitude. Le principe : installer jusqu’à huit passagers dans une cabine pressurisée baptisée Neptune, fixée sous un ballon d’un diamètre équivalent à celui d’un terrain de football américain pour les envoyer dans la stratosphère. Space Perspective prévoit de premiers vols commerciaux dès 2024 avec un prix de billet fixé à 125 000 dollars (environ 112 000 euros).

Néanmoins, sachez que Space Perspective n’est pas la seule entreprise sur le marché. La société World View Enterprises est également sur le coup.

Une expérience inoubliable

À bord de la capsule Explorer de la société, le vol en lui-même durera de six à huit heures et emmènera les passagers à une altitude d’au moins 30 000 mètres. De là, ils pourront apprécier la courbure de la Terre se profiler contre la noirceur de l’espace. Les passagers pourront également survoler plusieurs sites naturels, certains d’importance culturelle et historique.

Selon Space.com, chaque siège se vendra 50 000 dollars américains. D’après la société, le trajet vers la stratosphère sera également suffisamment doux pour accueillir des personnes d’âges et de niveaux de forme physique très variés. L’association à but non lucratif Space For Humanity aurait déjà acheté tous les sièges disponibles du premier vol de la société prévu en 2024. En revanche, le processus de sélection des passagers n’a pas encore débuté.

Les premiers vols opérationnels d’Explorer décolleront de Page, en Arizona. Au cours de leur aventure, les passagers pourront apprécier les réserves Navajo et Hopi, situées à proximité, entre autres excursions, avant de survoler le Grand Canyon. À terme, World View prévoit également de décoller de six autres sites dans le monde : du Queensland (Australie) (près de la Grande Barrière de Corail, du Kenya), de Norvège, du Brésil amazonien, de Mongolie (près de la Grande Muraille de Chine) et d’Égypte (près de la grande pyramide de Gizeh).

La capsule comprendra des sièges inclinables, un accès Internet haut débit, une salle de bain et autres télescopes, entre autres commodités. Deux employés de World View voyageront sur chaque vol, l’un servant de concierge et l’autre d’opérateur et de guide touristique. Notez que la capsule et le parachute ascensionnel seront réutilisables. Les ballons seront quant à eux recyclés après le vol en produits qui profiteront aux communautés proches du site de décollage.

World View Enterprises ballon stratosphère
Crédits : World View Enterprises

Enfin, rappelons que ce n’est pas la première incursion de World View dans le tourisme spatial. Il y a quelques années, la société avait en effet annoncé des premiers plans pour un système de ballons-capsules appelé Voyager susceptible de décoller dès 2016. Finalement, ce projet ne s’est pas concrétisé. En 2019, deux des cofondateurs de World View, Taber MacCallum et Jane Poynter, avaient alors lancé la nouvelle société appelée Space Perspective mentionnée plus haut.