in

Voyage en avion : comment choisir la place idéale ?

cabine avion
Crédits : atosan / iStock

Lorsque l’on prévoit d’effectuer un voyage en avion, il est possible de choisir sa place lors de l’achat du billet. Il n’existe cependant aucune meilleure place dans l’appareil. Le choix doit ainsi s’effectuer en fonction des besoins de chacun.

Chacun peut avoir sa place idéale

Depuis quelques semaines, de plus en plus de pays ouvrent à nouveau leurs frontières au tourisme, signe que la pandémie de Covid-19 est quasiment terminée. Désormais, il est possible de se rendre dans plusieurs pays hors UE afin d’y séjourner. Parfois, certaines destinations telles que les Philippines ou l’Indonésie (Bali) dépassent cependant la dizaine d’heures de vol depuis l’Europe. Ainsi, le choix du siège dans l’appareil peut avoir son importance. Rappelons qu’il n’existe pas de meilleure place, car chaque passager est différent. La place idéale d’un tel ne sera donc pas forcément la vôtre.

Par exemple, les personnes mesurant plus de 1m80 estimeront que l’espace pour les jambes est primordial. Celles-ci choisiront alors une place près des issues de secours. Il faut dire que ces places plutôt rares sont bien plus spacieuses. Toutefois, avoir le droit de les occuper nécessite d’avoir 18 ans et d’être en bonne condition physique. En effet, les personnes s’y asseyant doivent être en capacité d’ouvrir la porte d’urgence en cas de besoin.

siège avion
Crédits : Bychykhin_Olexandr / iStock

Peur de l’avion ? Voyager avec bébé ?

Certaines personnes ont une peur phobique de l’avion : on parle alors d’aviophobie. Plutôt commun au sein de la population, ce mal se caractérise souvent par des réticences et angoisses lors des décollages, atterrissages et autres moments de turbulences. Or, ce type de passager peut avoir recours à une petite astuce lors du choix du siège. En effet, les turbulences sont un peu moins importantes à l’avant de l’appareil ainsi qu’au niveau des ailes. Toutefois, si la peur concerne davantage les risques de crash, il faut savoir que les sièges situés au fond de l’appareil sont les plus sûrs.

D’autres passagers voyagent en famille et notamment, avec un nouveau-né. S’installe alors une gêne logique puisque la présence du bébé peut déranger les autres passagers, entre les pleurs et cris incontrôlables, la présence de bagages en plus grand nombre et la nécessité de changer les couches. Pour ce type de passager, les premières rangées de chaque zone sont les plus adéquates. En effet, celles-ci offrent un peu plus de place que les autres avec parfois même une cloison sur le devant. Les compagnies aériennes y prévoient souvent des tablettes afin d’y déposer les couffins.

Enfin, plus le trajet est long, plus les passagers sont susceptibles de vouloir dormir. Afin de trouver un sommeil de plus ou moins bonne qualité, la première chose à faire est d’éviter les sièges côté couloir. Pendant un vol d’une dizaine d’heures, il faudra certainement laisser sa place au moins une fois aux passagers assis à notre droite. De plus, s’assurer d’un certain calme est synonyme de mettre une certaine distance entre la place choisie et les toilettes. Les allées et venues ainsi que les bruits de porte et de chasse d’eau peuvent déranger.