Vous voulez faire plaisir à votre chien ? Parlez-lui de cette manière

chiens baby-talk
Crédits : Dmitry Belyaev/istock

Une étude récente jette un nouveau regard sur le monde de la communication chien-humain, nous donnant une nouvelle compréhension de la façon dont nos amis à quatre pattes réagissent à la parole humaine. Des chercheurs du département d’éthologie de l’université Eötvös Loránd ont en effet découvert que le cerveau des chiens « s’illuminait » davantage face à un ton de voix spécifique. Les détails de ces travaux sont publiés dans la revue Communications Biology.

Les pouvoirs du baby-talk

Le « baby talk » se réfère au langage particulier que les adultes utilisent lorsqu’ils interagissent avec les nourrissons et les jeunes enfants. Le ton de voix est généralement plus doux et plus mélodique, avec des intonations montantes et descendantes, ce qui le rend plus agréable et attrayant aux yeux des tout-petits. Les adultes accompagnent souvent leurs paroles avec des expressions faciales exagérées, des sourires, des mimiques et des gestes pour renforcer le sens des mots et des phrases.

Le baby talk est considéré comme une stratégie efficace pour encourager le développement linguistique des enfants. Il les expose à des modèles linguistiques et les encourage à imiter les sons et les mots. Ce type de langage renforce également le lien entre les adultes et les enfants, tout en favorisant un environnement sécurisant.

Les bébés humains ne sont pas les seuls à comprendre ce type de langage. En effet, cette façon dont les humains modifient leur discours lorsqu’ils communiquent avec leur jeune progéniture a également récemment été observée chez les Grands Dauphins. Il s’avère que les chiens y sont aussi sensibles.

chien bébé
Crédits : Bru-nO/Pixabay

Les chiots, mais aussi les adultes

Des recherches antérieures ont déjà suggéré que le fait d’utiliser le baby-talk avec les chiots contribue à améliorer leur attention. Ici, des chercheurs de l’Université York ont ​​découvert que cet effet s’applique également aux chiens adultes.

Pour ces travaux, les chercheurs hongrois ont utilisé un scanner d’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) pour explorer ce phénomène en surveillant le cerveau de chiens dressés exposés à différents tons de parole. À l’intérieur de la machine, chaque chien a entendu les enregistrements vocaux de douze hommes et de douze femmes articulés pour des adultes ou des nourrissons.

Les chercheurs ont alors découvert que le cerveau des chiens était plus réactif aux discours aigus dirigés pour les nourrissons. Les chiens étaient en outre particulièrement sensibles au discours des femmes utilisant le baby-talk.

Le fait que les paroles adressées à un nourrisson et à un chien soient si similaires et que les chiens réagissent aussi bien aux deux n’est probablement pas une coïncidence. Pour les auteurs, cette sensibilité est probablement due au processus de domestication et aux interactions entretenues entre nos deux espèces au cours de ces derniers milliers d’années.

Au regard de ces travaux, les chercheurs encouragent les propriétaires de chiens à adopter ce style de langage particulier lorsqu’ils interagissent avec leurs animaux de compagnie. De cette façon, vous pourriez alors nouer des liens encore plus forts, tandis que les chiens pourraient être plus susceptibles d’obéir.