in

Vous pourrez bientôt désigner un héritier de votre compte Facebook

Crédits : Mizter_x94 / Pixabay

Le géant des réseaux sociaux Facebook vient de changer de politique et d’ajouter une fonctionnalité concernant les comptes de personnes décédées. Chaque utilisateur pourra désormais désigner un « héritier » pour gérer son compte Facebook, une fois ce titulaire du compte décédé.

Être virtuellement immortel. C’est un peu l’objet de cette nouvelle fonctionnalité de Facebook, car depuis le 12 février, chaque personne aura la possibilité de choisir si son compte pourra continuer à vivre après sa mort, en désignant un héritier qui pourra gérer une bonne partie du compte du défunt. Selon la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés), 1 % des comptes Facebook appartiennent à des personnes décédées. Cela représente tout de même environ 130 millions de profils…

Jusque là, il était possible pour les proches d’un défunt de transformer son compte Facebook en « profil de commémoration », où il était « seulement » possible de laisser des messages sur le mur en mémoire de la personne décédée. Désormais, c’est un véritable « héritier » qui pourra prendre en charge la quasi-intégralité de votre profil, « une personne que vous choisissez pour gérer votre compte de commémoration, le cas échéant », peut-on lire dans les pages d’aides de Facebook. Notons que cette nouvelle fonctionnalité n’est pour le moment disponible qu’aux Etats Unis, et le sera prochainement dans de nombreux pays, dont la France.

Parmi les choses que votre « héritier » pourra gérer, l’acceptation ou non de demandes d’amis, changer de photo de profil, poster des messages, ou encore télécharger un dossier d’archives des contenus publiés avant que le titulaire du compte ne meure. Par ailleurs, impossible pour l’héritier de récupérer les messages privés, ceux-ci impliquant d’autres utilisateurs. Durant votre vivant, il sera possible de changer à plusieurs reprises d’héritier.

Le deuil restant une affaire très personnelle et délicate, la famille et les proches d’un défunt auront toujours bien entendu la possibilité de se rapprocher de Facebook pour effectuer la suppression du compte d’une personne décédée.

Source : lemonde