in ,

Vous mentez par écrit ? Cette IA pourrait vous confondre !

Crédits : Pixabay / kaboompics

En Espagne, la police a en sa possession une intelligence artificielle capable de détecter les fausses plaintes mises par écrit. Le taux de réussite de ce dispositif est par ailleurs loin d’être ridicule !

Nous voyons souvent dans les films des dispositifs prenant la forme de détecteurs de mensonges (polygraphes). Au-delà de cet aspect, les chercheurs de l’Université de Cardiff (Royaume-Uni) et de l’Université Charles III à Madrid (Espagne) ont mis au point une intelligence artificielle capable de repérer les mensonges par écrit, comme l’explique une publication dans la revue Knowledge-Based Systems du 1er juin 2017.

Les scientifiques indiquent dans un communiqué avoir présenté à cette IA – baptisée VeriPol – un millier de signalements mis par écrit de vols avec violence – ou de menaces – reçus par la police espagnole. Or, parmi ces plaintes, 534 étaient véridiques et 588 étaient complètement fausses. Ainsi, le programme en question a appris à distinguer les vraies déclarations des fausses.

Déployé durant l’été 2017 au sein de la police des villes espagnoles de Murcia et Malaga, le dispositif a obtenu un score très honorable. En effet, 83 % des plaintes analysées par VeriPol ont été jugées irrecevables par les officiers de police, après que les plaignants aient répondu à des questions supplémentaires lors d’un entretien. Le dispositif a ainsi identifié 64 fausses plaintes en une semaine.

Il faut savoir que l’IA analyse à peu près tout ce qui compose le texte, à savoir la taille de ce dernier, sa ponctuation, les verbes et adjectifs utilisés. Elle tente aussi de trouver des points communs entre les différentes déclarations. Le dispositif recherche également la présence d’indices dans ces déclarations, comme l’absence de contact avec les secours ou encore le fait que souvent, les fausses déclarations sont plus courtes et se concentrent sur le bien soi-disant volé plutôt que sur le vol en lui-même.

Les chercheurs indiquent que VeriPol permet de mieux comprendre la manière avec laquelle certaines personnes mentent à police, et pourrait faire en sorte qu’un jour, un dispositif de dissuasion au mensonge soit mis au point.

Sources : Mirror UKQuartzSlate

Articles liés :

Avec cette méthode scientifique qui détecte 90 % des mensonges, vous ne pourrez plus mentir sans vous faire pincer

Les enfants détectent le mensonge bien plus tôt qu’on ne le pensait

Maîtrisez la détection de mensonges avec cette méthode simple